Paradisia est un forum rpg fantastique. 5 races, des centaines de mission, une histoire complète à vivre et 1001 façons différentes de s'amuser! 5 lignes minimum, débutants acceptés.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ...qui courait dans l'herbe... [FINI]

Aller en bas 
AuteurMessage
Taini Miller
Modératrice et Apprentie Magicienne
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 26

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
22/22  (22/22)
Barre de Magie (PM):
5/5  (5/5)
Relations:

MessageSujet: ...qui courait dans l'herbe... [FINI]   Mer 26 Oct - 15:29


La vieille fille (au fond, elle n’était pas encore totalement femme et plus vraiment petite fille…) écouta calmement ce que son ainée disait. Toute information était bonne à prendre dans ce genre d’échange.
Ne venait-elle pas de parler de numéro de téléphone ? Numéro que seuls les membres intimes de sa famille connaissaient ? Ce qui réduisaient à 6 ou 7 personnes comprises dans son cercle le plus proche et ceux habitant la réserve…
En gros, très peu. Ceux qu’elle avait côtoyés au lycée n’était que des connaissances, au grand maximum des copains et elle avait toujours agit devant eux comme si elle n’avait pas de téléphone.

« Oui, je le ferais. »
répondit-elle, esquissant un sourire alors que son état de crise intérieur battait toujours la chamade.

Après quelques pas, elle finit enfin par s’apaiser se remémora ce qu’Elwing avait dit. En particulier ses derniers mots.
« Un emploi du temps arbitraire » ?
C’était bien ça ?
La brune sembla choquée, enfin grandement étonnée dirons-nous, et ses grands yeux restèrent ébahis alors qu’elle suivait sa camarade. Ainsi donc, elle avait déjà un travail.
Au fond, Taini ne savait pas vraiment depuis quand Elwing était arrivée, mais elle ne put s’empêcher d’être admirative d’être aussi débrouillarde pour en trouver un si vite.

Les deux jeunes femmes finirent par tourner au coin d’une dernière rue. Enfin Magician Alley se présentait à elle. Le style d’habitation changeait comparé au Dating center, ce qui n’était pas trop pour déplaire à Taini. L’ensemble semblait un peu moins… industriel.

« Au numéro 6 me semble-t-il... » répondit-elle les yeux rivés sur le décor.


Dernière édition par Taini Miller le Dim 29 Jan - 20:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://buta-neko.kazeo.com
Elwing Keitaro
Modératrice et Infirmière
avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 29/08/2011
Age : 25

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
0/0  (0/0)
Barre de Magie (PM):
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: ...qui courait dans l'herbe... [FINI]   Ven 28 Oct - 23:46

    La jeune femme regarda, autour d'elle, Magician Alley. c'était sûr que ça changeait du reste de l'île. Moins rose que chez les fées, moins noir que chez les sorcières, avec d'agréables touches végétales, qui de plus embaumaient au printemps de douces saveurs fleuries, en été regorgeaient de fruits, embrasaient la rue d'un rouge flamboyant en automne, et donnaient un charme cristallin l'hiver. Cela ne faisait certes pas un an qu'Elwing était là, mais certaines de ses connaissances si, et elle ne doutait pas de ce qu'on lui avait dit. D'ailleurs, elle avait hâte que s'achève l'été pour que l'automne puisse poindre et qu'éclate le brasier de la rue. Et aussi pour que s'achève la canicule. Passons.

    Taini semblait timide, et stressée, presque autant que si son pire ennemi lui demandait de marcher sur des braises en lui disant avec un grand sourire que tout allait bien se passer. en somme : elle avait un peu peur, du moins le croyait Elwing. Peur de quoi ? Quand même pas d'elle ? Oh, et pourquoi pas après tout ... il était vrai qu'Elwing avait l'habitude de prendre les choses en mans et de ne pas se laisser faire, donc d'imposer un peu son rythme ... Ce qui ne convenait pas à tout le monde et pouvait un peu effrayer quand on n'était pas habitué. Bon, ce n'était pas forcément le cas, mais en tous cas c'était le plus probable. Après tout, on pouvait difficilement la prendre pour un tueuse en série psychopathe ... si ?

    « Vous savez, vous devriez apprendre à avoir confiance en vous, vous affirmer et à dire non. Ça vous ferait beaucoup de bien, j'en suis sûre. »

    Ou comment mettre quelqu'un en confiance ! Bravo, bien joué, si elle nous fait pas un malaise cardiaque on aura de la chance. Quoi que ... Non, la faire payer pour ça, ça ne se ferait pas. Ce n'était pas moral. Mais était-elle vraiment bien placée pour parler de morale ... Une fois encore : passons.

    « N°6 ... Par ici, de ce côté de la rue. »

    Comme toute rue se respectant, l'un des bords était réservé aux numéros pairs tandis que l'autre l'était aux numéros impairs. Basique donc de trouver où était le numéro 6. Encore que les maisons avaient parfois une fâcheuse habitude à changer de place, sans doute un sort de téléportation qui aurait mal marché ... Allez savoir.

_________________










Poème "Le Sourire" d'après Gandhi


Dernière édition par Elwing Keitaro le Mer 2 Nov - 14:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Taini Miller
Modératrice et Apprentie Magicienne
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 26

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
22/22  (22/22)
Barre de Magie (PM):
5/5  (5/5)
Relations:

MessageSujet: Re: ...qui courait dans l'herbe... [FINI]   Mer 2 Nov - 12:57

La brune hoqueta.

Avoir confiance en elle-même ?!?
Certes elle était réservée mais ce n’était pas elle à qui elle ne faisait pas confiance, mais les autres. Comment le pourrait-elle alors que tout ceux qu’elle avait connu ne lui avait offert en récompense que farces et moqueries ? Et non, ce n’était un manque de confiance en elle qui lui faisait perdre confiance en autrui. Non, ce serait absurde comme idée.
Vraiment !
Et puis, non, elle savait très bien le dire. Mais… pas maintenant, c’est tout.

Bon, il faut avouer que faire un retour sur soi, cela peut être difficile, voir très difficile. Elwing ne doit pas en être exempt. Il est donc tout à fait normal pour Taini d’être un peu de mauvaise fois, concernant certains détails. On lui pardonnera…

« Euh… Je… Non. Ce n’est pas ce que vous croyez. »
Tenta de se défendre, probablement en vain, la jeune fille.

Il faut dire que ce n’était guère l’instinct de combativité qui la caractérisait et se défendre de ce genre de phrase – et devoir donner des informations personnelles – ce n’était vraiment pas dans son caractère. Aussi abandonna-t-elle presqu’aussitôt une lutte pour laquelle elle savait pertinemment qu’elle ne chercherait pas à gagner puisqu’elle devrait s’expliquer.
C’est pourquoi, elle sauta sur l’occasion quand Elwing lui indiqua le chemin vers sa maison.

« Ah ! Ce n’est pas trop loin de la périphérie du quartier en fait. »

Il fallait bien dire quelque chose. Et cette phrase vide était la seule chose qui lui était venue en tête.
Il était des jours où Taini aurait bien aimé avoir une corde sous la main pour se pendre après avoir sortie des âneries pareilles. Mais bon, on ne change pas, comme disent certains, et ce au grand damne de la demoiselle.


Dernière édition par Taini Miller le Jeu 3 Nov - 10:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://buta-neko.kazeo.com
Elwing Keitaro
Modératrice et Infirmière
avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 29/08/2011
Age : 25

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
0/0  (0/0)
Barre de Magie (PM):
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: ...qui courait dans l'herbe... [FINI]   Mer 2 Nov - 14:16

    L'avait-elle choquée ? Mince alors, ça n'avait pas été le but, ni de la mettre mal à l'aise. Même si c'était couru d'avance en le disant. Taini sembla essayer de se justifier avant de jeter l'éponge, sans doute dépassée par le monceau de dialogue qu'il lui faudrait sortir pour convaincre la tête de mule qu'était Elwing. On la comprend, et on compatit. Parce que c'est pas forcément super facile, hein, faut pas croire, ça peut même être ultra compliqué.

    Elwing sourit furtivement à cette tentative de rébellion, mais continua néanmoins son chemin, parcourant de son pas fluide les pavés qui recouvraient l'allée des Magiciens, cherchant des yeux la plaque indiquant la sixième maison qui devait, en principe, avoir encore une apparence assez banale et impersonnelle. Elle réagit cependant à la remarque de Taini qui devait vouloir changer de sujet, ou pas, peu importait à vrai dire.

    « Oui, en effet, on est près de tout ici. Cela dit, la plupart des rues débouchant dans le coin sont en pentes raides, ça fait faire du sport, mais avec des bagages c'est pas le top. Le numéro 6 ne doit pas être très loin, la dernière fois que je l'ai vu il était par là ... »

    Oui, parce que, comme dit précédemment, non seulement les maisons changeaient parfois de place à cause de téléportations ratées, mais en plus la rue avait la fâcheuse habitude de s'agrandir et de diminuer au gré des départs et des arrivées, de sorte que toutes les maisons étaient en permanence occupées, mais que chaque nouvel habitant trouvait toujours un logement pour l'accueillir … Une chose merveilleuse qu'Elwing s'était promise de creuser, un jour ou l'autre. Pas maintenant, cela dit, alors on se concentre, on met ses lunettes si on en a, et on trouve cette baraque.


[hrp : mince, j'avais pas vu toutes les fautes de frappes de l'autre post … corrigé ><]

_________________










Poème "Le Sourire" d'après Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Taini Miller
Modératrice et Apprentie Magicienne
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 26

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
22/22  (22/22)
Barre de Magie (PM):
5/5  (5/5)
Relations:

MessageSujet: Re: ...qui courait dans l'herbe... [FINI]   Sam 12 Nov - 17:37

Elwing n’insista pas d’avantage sur le sujet, à la grande joie de Taini qui avait d’instinct détourné la conversation. Ce que la dame blanche dut saisir, mais ne sembla guère s’en préoccuper puisqu’elle répondit calmement, lui expliquant les avantages, mais aussi les inconvénients d’être à cette place.
L’explication fournie permit à la brune de comprendre pourquoi le trajet avait été long, vu que contrairement à ce que lui avait décrit la magicienne, la pente qu’elle avait descendue avait été relativement douce. A cette pensée, un sourire passa sur le visage de Taini avant que cette dernière n’avance la tête pour devancer du regard la marche d’Elwing.

En effet, après cette maison, se trouvait être celle de Taini, la numéro 6.
La jeune fille serra son sac contre elle, mélange d’excitation et de stress.
Comment allait-être sa nouvelle maison ? S’y plairait-elle ? Et un jardin, y- en-avait-il un ? Tant de questions qui s’amassaient d’un coup dans sa petite tête d’adolescente.
Elle prit une bouffée d’air et emboita le pas à Elwing tout en fouillant dans son sac, cherchant ses clefs.
Revenir en haut Aller en bas
http://buta-neko.kazeo.com
Elwing Keitaro
Modératrice et Infirmière
avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 29/08/2011
Age : 25

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
0/0  (0/0)
Barre de Magie (PM):
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: ...qui courait dans l'herbe... [FINI]   Ven 6 Jan - 0:42

[hrp : j'évite les deux mois de retard tout pile de justesse \o/ hum, enfin bref : walah, pas top, mais vu l'heure et mon état, j'espère que ça suffira >< sinon comme d'hab je change.]

    Il semblait qu'elles aient trouvé la maison de Taini, rangée à peu près en ordre convenable, les deux demoiselles se dirigèrent donc d'un bon pas vers le domicile pendant que la plus jeune des deux cherchait ses clés.

    (Ici commence la partie inutile du RP)

    Il est assez incroyable de voir à quel point les clés sont un objet créé pour embêter le monde. On passe son temps à les chercher. On les pose quelque part et bizarrement, quand on veut les reprendre, elles n'y sont plus. Y aurait-il, comme dans le Disque Monde, un lutin, non plus des chaussettes, mais des clés, qui s'amuserait à les faire disparaître et réapparaître à volonté ? On peut se le demander. D'ailleurs, il faudrait penser aussi, pour les sacs des dames, à faire plus de compartiments, on passe son temps à fouiller dedans parmi tous les objets qu'on a pu y mettre, on croirait le sac de Mary Poppins ou, à la limite, un tetris géant tant, quand on sort tout, on se demande à chaque fois comment tout à pu rentrer.

    Ce qu'il faut en retenir, c'est que, comme une célèbre marque de voiture dont le nom m'échappe totalement l'a fait, il faudrait pour les maison avoir un système où on a pas besoin de la clé en elle-même pour ouvrir la porte, mais juste de l'avoir sur soi, quelque part, même si on ne sait pas où.

    (Ici reprend la partie utile du RP)

    Taini finit par trouver ses clés cependant qu'Elwing était plongée dans ses pensées (cf plus haut). Le déclic de la serrure la ramena à la réalité, et Elwing plissa légèrement les yeux avant de retrouver une figure normale. Alors que Taini, sans doute toute excitée, faisait mine d'ouvrir la porte et de franchir le pas, Elwing recula d'un pas et croisa les mains d'un air gêné.

    « Home sweet home ... Eh bien, je crois que c'est ici que nos chemins se séparent, il serait malvenu que j'entre plus chez vous. Encore bienvenue, et n'hésitez pas à frapper au numéro 4 en cas de besoin. »

    Après un petit sourire, Elwing commença à faire demi-tour pour rentrer chez elle. Sauf si Taini l'appelait (pour on ne sait quoi faire, d'ailleurs), il était sans doute plus sage qu'elle rentre. Mais cela lui aurait fait une belle journée, quand même.


_________________










Poème "Le Sourire" d'après Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Taini Miller
Modératrice et Apprentie Magicienne
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 08/10/2011
Age : 26

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
22/22  (22/22)
Barre de Magie (PM):
5/5  (5/5)
Relations:

MessageSujet: Re: ...qui courait dans l'herbe... [FINI]   Sam 21 Jan - 13:48

En ce moment même, Taini se maudissait d’être une fille. Non pas pour les désagréments mensuel –quoique…- ni pour sa poitrine qu’elle trouvait gênante de temps à autre, mais tout simplement pour avoir un sac typiquement féminins. Avant de finalement atteindre ses clefs, elle passa par un agenda, un portefeuille, des pinces à cheveux, des pansements, des médicaments contre divers petits problèmes, des serviettes, des mouchoirs, un parapluie, des crayons… pour finalement atteindre son « El dorado » : ses clefs.
Durant ce long trajet à travers les méandres de la féminité –quoi d’autres aurait expliquer cela ?- Taini avait quelques peu oublier la présence de son accompagnatrice et enfonça la clef dans la serrure et la tourna, enclenchant le mécanisme qui ouvrirait la porte donnant sur sa nouvelle vie.
Alors qu’elle poussait celle-ci, elle se rappela l’existence de la douce magicienne et se tourna vers elle. Visiblement, elle aussi pensait que leur rencontre d’aujourd’hui devait s’arrêter ici.

Après tout, rien n’était encore installé chez elle, les cartons que ses parents avaient dus lui envoyé n’étaient encore arrivés et puis… elle n’avait pas même fait la connaissance des lieux. Pour dire !

Aussi Taini se sentit soulagée qu’Elwing réagisse ainsi.

« Merci encore. »
ajouta-t-elle simplement en souriant poliment.

Une fois la guérisseuse éloignée, Taini ouvrit la porte découvrant par la même à quoi allait ressembler sa vie de jeune femme indépendante.

[HRP : Désolée pour l'attente ET la qualité du rp, j'étais un peu à court d'idées ^^']
Revenir en haut Aller en bas
http://buta-neko.kazeo.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ...qui courait dans l'herbe... [FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 
...qui courait dans l'herbe... [FINI]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» couché dans l'herbe ...
» Assise dans les herbes piquantes
» Le fantôme du Pays de l'Herbe
» Chaton Perdu ? [ PV : Petit Hérisson ]
» Papa. [Nath' ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paradisia :: neo paradisia-
Sauter vers: