Paradisia est un forum rpg fantastique. 5 races, des centaines de mission, une histoire complète à vivre et 1001 façons différentes de s'amuser! 5 lignes minimum, débutants acceptés.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La perte de mes sentiments, la brise parle d'une rencontre (avec Andrew Val'Gernish) (La suite)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Diane Laya
Fée Débutante
Fée Débutante
avatar

Messages : 561
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 24
Localisation : Dans les nuages.....

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
25/25  (25/25)
Barre de Magie (PM):
5/5  (5/5)
Relations:

MessageSujet: La perte de mes sentiments, la brise parle d'une rencontre (avec Andrew Val'Gernish) (La suite)    Mer 14 Mar - 17:35

Je suis tellement contente que j'ai oublié que je n'ai jamais rien précisé sur le quartier. Je vais pour une fois être celle qui connait, ourah! Je mets de coté mon aspect ahuri et donner l'information qu'il recherche:

"Oups, c'est Fairy Dust! Il est beau n'est-ce pas? J'habite a la maison n°8! c'est par-la a droite."

En voyant ma maison, je sens tout d'un coup mes forces m'abondonner. Penser au lit douillet et aux cauchemars qui m'attendent me somnolent plus que les cours de maths de Mme Blowing! Les cauchemars.... les visions! Rien qu'a cette idée, je frissonne. Je vais devenir folle si a chaque fois que je me sens en paix, je me fais envahir par un pseudo-revenant.
Ma maison est ornée de lierre grimpante dans chaque coté de la porte avec des fleurs violettes qui sont dispersées sur ces tiges. Je n'ai pas vraiment eu le temps de penser a la décoration extérieure mais j'ai quand même commencé a planter par-ci par-la. Le jardin présente quelques roses blanches et tulipes rouges, ainsi que des jonquilles et des marguerites. Je suis un peu fière de mon travail inachevé, mais qui reste présentable. Je n'ai pas été intelligente a dépenser une grosse part de mon compte d'un coup. Ce sont les risques du shopping!
Je cherche désespérément parmi mes achats, mon chat et mon sac, mes clés.... Ah les voila! Je déverrouille la porte et prends une bonne bouffée de 'Chez soi'. Rien ne peut remplacer l'odeur et l'atmosphère chaleureux de son chez soi. La porte s'ouvre sur, a droite le salon et a gauche la cuisine. J'entre un peu, je me tourne vers lui et j'annonce a mon invité la bienvenue:

"Bienvenue! Fait comme chez toi!"

J'aime plus les visites surprises que me ferais Aicha mais c'est l'occasion de faire de nouveaux souvenirs, non?
J'ai hâte de dormir, je l'avoue.... Bien que j'ai envie de rester éveillée pour profiter de la présence d'Andili et de mieux le connaitre. Je vais commencer a voir s'il n'a pas besoin de quelque chose:

"As-tu besoin de quelque chose? Du thé peut-être?"

Mon fameux thé va le requinquer, j'en ferais une affaire personnelle! Je sais, vous avez remarqué que je dis ce que je pense, suis-je calculatrice?


Dernière édition par Diane Laya le Jeu 15 Mar - 12:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nuage-de-mots.kazeo.com/
Andrew val'Gernish
Spécialiste Débutant
Spécialiste Débutant
avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 10/02/2012

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
37/37  (37/37)
Barre de Magie (PM):
5/5  (5/5)
Relations:

MessageSujet: Re: La perte de mes sentiments, la brise parle d'une rencontre (avec Andrew Val'Gernish) (La suite)    Mer 14 Mar - 23:38

    Nous étions arrivés dans son quartier, Fairy Dust donc, et même devant sa maison … Elle voulait me faire entrer chez elle ? Pas pour des trucs étranges au moins ? Apparemment non, et puis ça n’a pas l’air d’être son style … Elle est juste très confiante dans le genre humain pour me laisser avoir accès à sa maison alors qu’on s’est rencontrés il y a à peine quelques heures … Voire moins. Confiante … Ou naïve. Allez savoir ? En tous cas, puisque c’était ainsi proposé, je ne pouvais décemment pas dire non. La maison de l’extérieur était sympathique, fleurie, et apparemment bien entretenue … Qu’en serait-il de l’intérieur ? J’entrais donc à sa suite, me demandant si Fenrir pouvait entrer aussi … Mais celui-ci ne se gêna pas et alla s’installer dans le salon. Brave bête … Bien plus à l’aise que moi. L’intérieur était également bien entretenu, coquet mais discret. Peu d’objets, mais elle n’est pas là depuis longtemps après tout.

    Elle me proposa ensuite un thé … Ce n’était pas ma boisson favorite, mais je ne le lui fis pas remarquer et acceptait avec joie. Autant goûter, au mieux il serait excellent, au pire je me forcerais un peu … De toutes manières je serais posé, au chaud, avec un truc à boire … Donc loin d’être à plaindre. Et je pourrais en profiter pour réfléchir un peu au calme …

    En attendant, plutôt que d’aller au salon, je la suivis vers la cuisine, m’appuyant sur le chambranle de la porte pendant qu’elle le préparait, observant d’un œil neutre l’ensemble de la pièce pendant que l’eau bouillait. Ce thé serait-il donc magique, comme le coup du chant bizarre ? Ou alors elle était peut-être juste une spécialiste du thé ... A moins qu'il n'ait rien de spécial et que je sois juste en train de m'imaginer en solo des trucs étranges ... Allez savoir !
Revenir en haut Aller en bas
Diane Laya
Fée Débutante
Fée Débutante
avatar

Messages : 561
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 24
Localisation : Dans les nuages.....

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
25/25  (25/25)
Barre de Magie (PM):
5/5  (5/5)
Relations:

MessageSujet: Re: La perte de mes sentiments, la brise parle d'une rencontre (avec Andrew Val'Gernish) (La suite)    Jeu 15 Mar - 12:38

Je m'exécute alors et j'entre dans la cuisine qui est d'un mur bleu indigo et un sol en bois. Andrew m'a suivi, je crois qu'il n'a pas confiance et qu'il veut voir par lui-même. Je vais me donner a 100% pour qu'il se sente mieux avec ma boisson miracle! Je vais faire ma préférée, le thé aux mures et aux framboises..... Non! Il ne reste plus de mures! Quelle chance....

Bon, je dois trouver autre chose.... Du thé aux framboises et aux citrons! Moui, ca va faire l'affaire!

D'abord, je mixe les framboises et j'enlève les pépins du liquide a l'aide d'une passoire. Je mélange le jus obtenu avec du sucre et je pars préparer le thé. C'est fini avec la bouilloire et le sucre, je verse ce thé dans la théière en porcelaine avec dessus des pointillés colorés partout. Puis après le jus de framboise, je passe au citron que je presse délicatement. Le tour est joué! Il n'y a plus qu'a servir! Ah! Pourquoi pas une goutte d'orange.....

Je fais signe a Andrew de s'asseoir au salon et j'apporte le service a thé du même type que la théière. Le salon est décoré de tableaux assez.... féeriques dans le thème d'une prairie avec une nuée de papillon et le soleil couchant dans l'horizon. Le mur de couleur lilas a des lignes a paillettes qui le parcourent. Le canapé et les deux fauteuils, mauves rayés avec de gros motifs a fleurs et d'un style très moderne, sont a gauche d'une cheminée très simple avec les photos de mes parents et de ma meilleure amie au-dessus. Le plafond est plus garni, par des sculptures de lianes et de fleurs avec au milieux un lustre muni de cristaux de toutes les couleurs qui reflètent le matin la lumière de la fenêtre, celle-ci, grande et avec un immense rideau ouvert fait de dentelles et d'une matière qui se rapproche de la soie de couleur indigo clair. Devant le canapé, une table basse noire marbre et, déposé dessus un vase de tulipes rouges et de roses blanches. J'y pense, je devrai ajouter une bibliothèque, a voir.... :

"J'espère que ce sera bon! Dis, Fenrir a peut-être besoin de quelque chose lui aussi?"
Revenir en haut Aller en bas
http://nuage-de-mots.kazeo.com/
Andrew val'Gernish
Spécialiste Débutant
Spécialiste Débutant
avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 10/02/2012

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
37/37  (37/37)
Barre de Magie (PM):
5/5  (5/5)
Relations:

MessageSujet: Re: La perte de mes sentiments, la brise parle d'une rencontre (avec Andrew Val'Gernish) (La suite)    Jeu 15 Mar - 15:01

    On m'a toujours répété que savoir faire du thé était une science connue de toutes les femmes. Toutes, je ne sais pas, mais celle en face de moi en tous cas, oui. Elle sait apparemment bien ce qu'elle fait, prenant tel ou tel ingrédient et l'ajoutant à sa marmite sans douter. Venant de quelqu'un qui semblait de tout, c'était là une belle marque d'assurance. Peut-être qu'elle avait fait ça toute sa vie … Une cuisinière ? Hum, j'en doutais, elle n'avait pas vraiment une tête à être cuisinière … Enfin après, ce n'étaient que des considérations purement physiques. Je ne sais pas trop ce qu'elle venait de mettre dans sa théière, en tous cas ça sentait fichtrement bon. Lorsqu'elle me dit de retourner dans le salon, je l'y précédait donc, et y trouvait Fenrir blottit en boule devant la cheminée … Un gros chien noir plus qu'un loup, là … Enfin, au moins il ne disait rien, il ne menaçait pas le mobilier, bref : il était invisible. Ou presque. Lui fallait-il quelque chose ? Hum … Il avait mangé il n'y avait pas si longtemps, et je doutais fortement qu'elle ait de quoi le nourrir …

    « Eh bien, les loups peuvent jeûner plusieurs jours sans problèmes, mais peut-être que si vous aviez un peu d'eau ... »

    Sans manger, oui, sans boire, non. Bon, il ne devait pas mourir de soif non plus, mais mieux valait prévenir que guérir. En attendant, je prenais ma tasse dans les mains après m'être assis sur le canapé et avoir réussi à caser mes grandes jambes dans l'espace le séparant de la table basse. Je portais la boisson à mes lèvres, curieux d'en savoir le goût … Hey, pas mauvais ! Bon, ça ne vaut pas le fameux Choco-café de ma mère, mais en même temps, c'est celui de ma mère … Et rien ne le vaudra jamais ! Je repose la tasse sur la table, pour la faire refroidir un peu. Bon, mais brûlant. Mais bon quand même, au point que je n'eus pas vraiment à me forcer pour la complimenter sur sa création.

    « Délicieux. Je peux vous demander ce que vous avez mis dedans? »
Revenir en haut Aller en bas
Diane Laya
Fée Débutante
Fée Débutante
avatar

Messages : 561
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 24
Localisation : Dans les nuages.....

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
25/25  (25/25)
Barre de Magie (PM):
5/5  (5/5)
Relations:

MessageSujet: Re: La perte de mes sentiments, la brise parle d'une rencontre (avec Andrew Val'Gernish) (La suite)    Jeu 15 Mar - 18:13

'Délicieux'! Je suis flattée mais je n'en fais pas paraitre.

J'ai toujours eu tendance a vouloir tout faire.... Danseuse, écrivaine, nageuse professionnelle,.... Et j'ai voulu un jour être pâtissière! C'est la que je me suis perfectionnée a faire des plats de toutes sortes. J'avais 14 et c'était mon rêve d'entrer dans une école pour pâtissiers. Des plats salées, des boissons puis des cookies, j'ai voulu tout faire. Je suis restée comme ça pendant cinq mois. Cinq mois a m'entrainer nuit et jour! Quand j'ai une idée en tête, rien ne peut m'arrêter et ça, je le sais très bien! Je suis du genre très borné....

J'aurais quand même aimé être pâtissière ...

La recette? Je le dis ou je ne le dis pas. Secret professionnel? Ce serait trop beau pour être vrai:

"Eh bien, j'y ai mis de la framboise, du citron et un truc en plus!"

Je suis gentille et je partage. C'est ça la générosité...... Mais il ne faut pas exagérer, ou si?

Je me lève et me dirige vers le frigo. Je verse un peu d'eau d'une bouteille dans un bol. Soudain, je me sens comme.... Alors un peu.... je ne sais pas mais je reste sans bouger. C'est comme si ma tête ne commande plus mon corps. Mes yeux sont rivés sur le plancher. Mes mains tremblent et des larmes coulent. Je sens la salle tournoyer et cela a durer peut-être deux minutes. Mais j'ai repris le contrôle et reprends mes esprits.
Qu'est-ce qui m'est arrivée? Un coup de fatigue sans doute.

Je m'avance vers le gros doudou près de la cheminée. Sa fourrure soyeuse me donne envie de m'y plonger pour piquer un somme. Je m'accroupie et pose le bol. J'ai très envie de le caresser. Milky ne m'en voudra pas si je reste un peu avec lui.
Je reste a le regarder en espérant le voir laper l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
http://nuage-de-mots.kazeo.com/
Andrew val'Gernish
Spécialiste Débutant
Spécialiste Débutant
avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 10/02/2012

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
37/37  (37/37)
Barre de Magie (PM):
5/5  (5/5)
Relations:

MessageSujet: Re: La perte de mes sentiments, la brise parle d'une rencontre (avec Andrew Val'Gernish) (La suite)    Jeu 15 Mar - 21:20

    De la framboise et du citron, avec un ingrédient secret ? Hum … Après avoir attendu quelques secondes que ça refroidisse, et aidé un peu en soufflant légèrement dessus, je testais à nouveau la boisson. De la framboise, et du citron, en effet … Quant à l’autre fruit, je ne connaissais pas. Cela resterait donc une surprise, tant pis ! Mais j’étais étonné de voir, enfin d’avoir la certitude plutôt, que tous les fruits n’existaient pas sur toutes les planètes. Comme quoi, les climats et la distribution biologique étaient vraiment inégales … Il faudrait que je me renseigne sur toutes les spécialités de ce monde, et même – qui sait ? – que je rapporte une ou deux choses sur Khalys, pour leur montrer. Je pourrais peut-être même devenir expert en relations Terre – Khalys … Qui sait ?

    Diane se leva pour aller chercher un bol d’eau pour Fenrir. Elle s’absenta bien pendant deux minutes au point que je faillis me lever pour lui demander si tout allait bien, mais elle revint juste à ce moment-là, comme si de rien n’étais. Je lui jetais quand même u regard interrogateur … Elle déposa l’eau à côté de Fenrir, attendant là qu’il fasse une quelconque action. Le loup leva lentement la tête, sortant d’un demi-sommeil, renifla un peu en se demandant ce que c’était … Ca n’avait pas l’odeur habituelle de l’eau, mais ça y ressemblait. Il lécha un coup, trouva le goût étrange et décida de n’en boire que lorsqu’il n’aurait vraiment plus d’autre choix. Il souffla légèrement sur la main de Diane en guise de remerciement, puis replongea sa tête entre ses pattes pour repiquer un petit somme.
Revenir en haut Aller en bas
Diane Laya
Fée Débutante
Fée Débutante
avatar

Messages : 561
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 24
Localisation : Dans les nuages.....

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
25/25  (25/25)
Barre de Magie (PM):
5/5  (5/5)
Relations:

MessageSujet: Re: La perte de mes sentiments, la brise parle d'une rencontre (avec Andrew Val'Gernish) (La suite)    Ven 16 Mar - 9:04

C'est bien ce que j'ai pensé, il se la joue cool! Je me relève et m'assis sur le fauteuil. Il a l'air d'être inquiété par quelque chose. Je pense un peu, beaucoup et tout s'eclaircit! Il veut des cookies! Je pars aussi vite que je suis revenues et bien sur, j'ai oublié ou je les ai rangés.... La boite est..... Dans cette étagère, non! Dans celui-ci, Trouvé!
Je sors de la cuisine en me dirigeant vers Andili et je lui propose un de mes cookies fait maison, au chocolat avec pépites de chocolat noir et un truc en plus, une pincée de cannelle. Je lui propose:

"Quelle idiote, j'ai oublié de te donner quelque chose a manger avec le thé. Tu en veux?"

Je le pose sur la table et je m'assois sur le fauteuil. Il est quelle heure? 4 heures du matin! Je ne vais pas pouvoir me réveiller ce matin.... Je meurs de fatigue.... :

"Sans être indiscrète, parle-moi encore de la face sombre et de la face lumineuse..."

Je frétille d'impatience de pouvoir encore plus connaitre ces autres mondes dans lesquelles je ne peux accéder. C'est comme a la télé, tu vois un paysage et tu restes la tête dans les nuages alors que tu n'y es pas. Cela a été la même chose pour les fées.... Des mes 6 ans, je me suis prise une passion pour ces créatures que j'ai pris pour des anges. Des anges aux ailes colorées et qui sauvent le monde. J'en suis une maintenant mais qu'est-ce que je peux en faire? Quel est mon rôle a jouer? Voila une autre remarque, je change vite de sujet. Ne faites pas attention sinon vous deviendrez aussi fous que les profs de mon lycée ou quand on parle de l'époque classique, je le fais muté a 'chanson classique' d'une manière très logique pourtant.
Bref, je ne dois pas m'endormir sans m'en rendre compte devant lui. La honte que j'aurais si cela arrive!
Revenir en haut Aller en bas
http://nuage-de-mots.kazeo.com/
Andrew val'Gernish
Spécialiste Débutant
Spécialiste Débutant
avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 10/02/2012

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
37/37  (37/37)
Barre de Magie (PM):
5/5  (5/5)
Relations:

MessageSujet: Re: La perte de mes sentiments, la brise parle d'une rencontre (avec Andrew Val'Gernish) (La suite)    Ven 16 Mar - 13:21

    A manger ? Je n'ai pas vraiment faim, j'ai bien mangé hier soir dans le dirigeable, mais … Je ne peux pas refuser. Et puis, je croyais ne pas avoir faim, mais alors qu'elle était partie dans la cuisine pour farfouiller ses étagères et ses tiroirs à la recherche de je ne sais quoi, mon ventre me trahit avec un petit gargouillement. Je jurerais avoir entendu Fenrir souffler … Il se moquerait quand même pas de moi ? Saleté … A faire son mignon devant les filles, hein ? En fait c'est le plus souvent une vraie tête de mule. Enfin, là il y a sans doute le contre-coup de la chute dans les airs, et sans doute une dérive depuis la mer … Tiens d'ailleurs, est-ce que j'ai échoué par même sur la plage ou est-lui qui m'y a ramené ? Bonne question …

    Dans la boîte qu'elle avait posée sur la table se trouvaient des gâteaux circulaires et foncés. Ça avait une drôle de tête … Circonspect, j'en pris délicatement un, histoire de goûter, par politesse. Hey, mais c'est que c'était bon ces trucs ! Je n'en connaissais pas le nom, mais c'était vraiment délicieux. J'en repris un avec un remerciement et une gratitude non feinte. Bon, il allait quand même falloir y aller mollo histoire de ne pas lui vider sa boîte … Ce ne serait pas correct.

    Elle voulait que je lui reparle de ma planète … Hum, elle semblait bien fatiguée tout de même. Personnellement j'avais l'habitude de veiller tard voire de faire des nuits blanches régulières, avec mes camarades spécialistes, mais visiblement pas elle … J'étais un peu gêné pour elle quand même, surtout que je squattais gentiment chez elle, là … L'empêchant donc de dormir.

    « Vous êtes sûre ? Ne devriez-vous pas dormir, vu l'heure? »

    Bon, apparemment elle était sûre … Je commençais donc mon récit, décidant de partir dans les mythes et légendes … Pour une fée, c'était plutôt bien, non ? M'asseyant dans le fond de mon fauteuil, je repris une gorgée de thé (et un bout de gâteau !) avant de commencer à parler dune voix douce, et empreinte de mystères …

    « Bon, je vais vous raconter la légende qui parle de la création de ces deux faces …

    On raconte qu'à l'aube des temps, les dragons emplissaient l'espace, se jouant des distances et du temps. Et puis un jour, l'un d'eux décida de créer une planète. Il l'appela « Erethern », qui veut dire « Commencement » en ancien Khalysien, et se déclara être son protecteur. Bien sûr, il fût bien vite imité par d'autres, et bien naquirent deux, puis cinq, puis dix, puis des centaines de planètes …. Les dragons les moins puissants créèrent des étoiles, qu'ils rendirent plus brillantes et plus lumineuses que les planètes. Alors les dragons des planètes décidèrent de créer la vie sur leurs terres … Ce fut une profusion de création, de formes de vie, de couleurs.

    Mais le bonheur ne dure pas toujours, et lorsque les humains furent créés, et reçurent le dont du Libre Arbitre, tous ne l'utilisèrent pas pour faire le bien …

    Une fée décida un jour de traverser la galaxie pour explorer d'autres planètes,et arriva sur un petit cailloux désert … Cette planète n'avait pas de nom, et son dragon la protégeait tant qu'il n'avait pas voulu risquer l'abîmer en créant de la vie dessus. La fée proposa son aide au dragon et ensemble il créèrent des forêts, et des rivières si magnifiques qu'elles attirèrent la convoitise d'une sorcière … Celle-ci voulu s'approprier la planète. Elle était si puissante qu'elle réussit à tuer le dragon, provoquant peu à peu la mort de la planète, privée de son protecteur céleste … La fée, attristée, réunit ses dernières forces et appela à l'aide les dragons alentours pour qu'ils l'aident à bannir à jamais la sorcière de cette dimension … Ils y parvinrent, mais la fée était à la fin de sa vie, et elle mourut en souhaitant que lesdragons puissent sauver la planète qui se désertait ... En guise d'hommage pour son dévouement, les dragons firent de son esprit le protecteur de la planète en lieu et place du regretté dragon. La planète reprit peu à peu vie, mais les pouvoirs de la fée étaient insuffisants pour lui redonner tout son éclat … Seule la moitié de la planète retrouvat sons éclat, tandis que l'autre reste froide, en deuil de son premier protecteur disparut, et aussi désertique que le cœur de la sorcière responsable de sa mort. Cependant, on dit que les joyaux que l'on trouve dans les mines de cette face sombre sont les larmes versées par la fée, triste de ne pouvoir aider cette partie de la planète, et que quand le sol sera parsemé de suffisamment de larmes, alors l'âme du dragon renaîtra, et la planète retrouvera sa splendeur passée ...
     »

    Je m'arrêtais sur cette note poétique. Cette légende si ancienne m'avait bercé bien des fois quand j'étais plus petit, j'espérais ne pas l'avoir trop endormi … Au pire, tant pis, ça ne pourrait pas lui faire de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Diane Laya
Fée Débutante
Fée Débutante
avatar

Messages : 561
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 24
Localisation : Dans les nuages.....

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
25/25  (25/25)
Barre de Magie (PM):
5/5  (5/5)
Relations:

MessageSujet: Re: La perte de mes sentiments, la brise parle d'une rencontre (avec Andrew Val'Gernish) (La suite)    Sam 17 Mar - 14:37

Je suis en train d'halluciner. Tout parait être un conte pour enfant mais c'est en fait l'histoire de leur pays, mes yeux brillent de stupéfaction. Des sorcières et une fée si courageuse, j'aimerais tellement lui ressembler! J'ai peut-être l'idée d'un but dans ma vie, sauver mon monde et faire ce qui parait le plus juste. Sauver le monde de quoi? Sorcière? Cela existe alors vraiment? Je n'ai aucune idée de la réponse mais je vais garder ça pour moi car si c'est une race complètement vrai et qui fait parti de la société, je suis cuite.

Minute! Il a parlé de dragons non? Ça me rappelle une chose mais quoi..... Dragon, fée,..... Le dragon dont m'a parlé Elwing lorsqu'on s'est rencontrée dans le "Magic Shop"! Le dragon dont il parle a créer toute une dimension si j'ai bien compris. Peut-être est-ce le même dragon? Y a t'il plusieurs dragons ou un seul?...... Cela fait trop de questions pour répondre en même temps.

J'aimerais connaitre la vraie raison de ma venue ici. Pourquoi ces pouvoirs? Je vais me perdre si je continue et je devrais d'abord demander avant de conclure trop vite. Je me sens handicapée vis-a-vis de lui et de son passé. Je ne renie pas la mienne mais j'aurais aimé me sentir dans mon élément en ce moment, surtout en ce moment ou trop de mystères viennent me hanter. Je tombe simplement dans un trou noir sans fin.

..... Je ne vais pas baisser les bras pour si peu!

Bon, tout d'abord, je dois lui dire le fond de ma pensée et après je lui pose la question:

"Ouah! Tu racontes vraiment bien! J'ai cru un instant que tout allait surgir d'un coup!"

Maintenant!:

"Le dragon dont tu parles ou l'histoire de ton pays parlent t'il par hasard de fées millénaires."

Je suppose qu'il connait les fées puisqu'il a parlé de dragon mais cela peut être une voie sans issue.
Revenir en haut Aller en bas
http://nuage-de-mots.kazeo.com/
Andrew val'Gernish
Spécialiste Débutant
Spécialiste Débutant
avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 10/02/2012

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
37/37  (37/37)
Barre de Magie (PM):
5/5  (5/5)
Relations:

MessageSujet: Re: La perte de mes sentiments, la brise parle d'une rencontre (avec Andrew Val'Gernish) (La suite)    Lun 19 Mar - 14:51

    J'étais vraiment ravi d'avoir réussi à faire vivre ainsi cette histoire. Je l'adorais vraiment, alors pouvoir la raconter et qu'elle soit appréciée ainsi … Ça me faisait vraiment chaud au cœur ! J'essayais de trouver une autre légende dans mon esprit au cas où, quand elle me posa une question … Une colle. Les fées millénaires ? Hum, le nom ne me disait rien. Mais elle avait l'air de vraiment y tenir … Je ne pouvais pas lui dire comme ça de but en blanc « non, désolée, c'est ballot hein ? ». Vraiment, ça ne se ferait pas. Je pris le temps de réfléchir, déjà à ce que pouvait être une fée millénaire. Elle le cachait bien, mais elle n'avait pas l'air de connaître beaucoup de choses en dehors de sa planète natale. Donc ça avait un rapport avec la Terre. Mais elle me demandait si mon histoire, ou mon dragon, en parlait. Elle supposait donc que ces fées aient eu un rayonnement plus que planétaire … Disons universel, ou plutôt cosmique. Khalys … Khalys était le nom de la fée. L'avais-je précisé ? J'avais peut-être oublié, tant pis. Eh bien, peut-être que cette fée faisait partie de ces « fées millénaires » dont parlait Diane … Qui sait ? Je décidais de tenter le coup. Bon, d'accord, je n'avais rien de concret, mais … C'était toujours ça, non ?

    « Ces fées dont vous parlez ne sont pas clairement citées, mais peut-être que celle qui s'est sacrifiée pour la planète en faisait partie ? J'avoue que je n'en ai jamais entendu parler, ce n'est qu'une supposition. J'ignore si d'autres planètes ont également cette légende parlant de dragons créant des planètes et de fées venant les aider …

    En tout cas, cette fée devait être vraiment exceptionnelle pour traverser ainsi l'espace et aider à la création de la vie. Peut-être qu'en cherchant dans cette direction vous trouverez les informations que vous cherchez ...
     »

    Le silence retomba un instant pendant lequel je pesait le pour et le contre d'une question, puis décidais de la poser malgré tout.

    « Cela vous paraîtra peut-être indiscret, mais puis-je vous demander pourquoi vous chercher des informations sur ces fées? »

    Ca me taraudait un peu. Qu'avaient-elles donc de spécial ? Feraient-elles partie des sujets étudiés à l'école de Khalys dont j'aurais raté les cours ? Ce serait tellement dommage ...
Revenir en haut Aller en bas
Diane Laya
Fée Débutante
Fée Débutante
avatar

Messages : 561
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 24
Localisation : Dans les nuages.....

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
25/25  (25/25)
Barre de Magie (PM):
5/5  (5/5)
Relations:

MessageSujet: Re: La perte de mes sentiments, la brise parle d'une rencontre (avec Andrew Val'Gernish) (La suite)    Ven 23 Mar - 9:45

Il n'a pas mentionné le nom de Mila, elle est peut-être le fruit de mes illusions. Donc je suis devenue folle mais..... ma magie, elle, est vraie! Que dois-je croire? Je réfléchie simplement trop et cela me rend malade. Ce qui s'est passé a la cuisine n'est peut-être que du au stress de mes continuels entrainements, il ne faut plus que je me force a faire tout ça mais je ne pourrais pas vivre dans une ville remplie d'être magique sans faire de sorts, sinon je serai perdue. J'ai parfois envie de m'enfuir.... Dans mes rêves.
Je combats pour les personnes comme moi et pour satisfaire les attentes de mes proches, mes attentes aussi non? Ce rêve devient un cauchemar! :

"Une fée nommée Mila n'arrête pas de..... m'envahir la tête. Tu vas me prendre pour une folle, oublie-ça!"

Je souris comme si tous mes problèmes peuvent s'évanouir d'un éclat de rire mais la vérité est plus dure. Le coeur serrée, je parais normale mais les questions tournoient dans ma tête. Mes mains semblent trembler, j'ai tout d'un coup très froid. La seconde d'après, rien, tout a disparu. Le froid, les vertiges, mes problèmes.... Il n'y a que dans mes rêves que je souffre si je le comprends bien. Alors, j'ai peut-être une idée, je ne vais plus dormir du tout! Super idée et comment je récupère? Je verrai cela après.... Les nuits blanches ne sont pas un secret pour moi.

Etant petite, les nuits se sont remplies de..... Je ne vais pas encore m'apitoyer sur mon sort. Les des sont jetés et c'est comme ça!

Mais alors que m'est-il arrivée dans la cuisine? Pleurer a grosses larmes sans prévenir, comme ça, ne me ressemble absolument pas. Suis-je en train de sombrer dans la folie ou est-ce encore un message de Mila? Elle ne peut pas me laisser en paix deux minutes ! Tu m'entends! Si tu es dans ma tête, arrête ces énigmes et dis-moi ce que tu veux me dire nettement! Mais après, pas maintenant!

Je parle maintenant a moi-même.... Tant mieux qu'il n'y a pas de personnes qui lisent dans les pensées, ça n'existe pas! Non?
Revenir en haut Aller en bas
http://nuage-de-mots.kazeo.com/
Andrew val'Gernish
Spécialiste Débutant
Spécialiste Débutant
avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 10/02/2012

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
37/37  (37/37)
Barre de Magie (PM):
5/5  (5/5)
Relations:

MessageSujet: Re: La perte de mes sentiments, la brise parle d'une rencontre (avec Andrew Val'Gernish) (La suite)    Dim 25 Mar - 21:12

    Une fée lui envahit la tête … Et je devrais la prendre pour une folle ? Je ne vois pas vraiment pourquoi ! Tout va très bien ! Je suis face à une schizophrène qui s’ignore, mais tout va très bien ! Surtout, rester calme … Faire comme si de rien n’était. Oui, après tout, elle avait eu l’air plutôt normale jusqu’à maintenant … Encore que, il y avait bien eu ce moment où elle avait chanté … Mais enfin, si elle avait bien des pouvoirs magiques, tout avait une explication assez « logique », sans aller chercher dans la schizophrénie … Alors quoi ? Qui serait cette Mila à part une double personnalité ?

    Ah … Peut-être une de ces fameuses fées millénaires, dont elle parlait. Ça doit bien avoir un rapport, sinon elle ne m’aurait pas sorti ça. Les fées millénaires auraient donc le pouvoir de squatter les têtes comme ça ? Hum … Il faudrait s’en méfier alors ! Pas que je n’aime pas, hein, mais … Bon, en fait, non, je n’aime pas qu’on me fouille la tête. Cela me vient sans doute des interrogatoires sur Khalys, où on essaie de savoir si tu mens ou pas … Heureusement qu’ils n’ont pas (encore ?) ces superbes instruments de l’académie des spécialistes où je suis allé ... Un truc qu’on te mets sur le front et qui sait d’office si tu es coupable ou pas de ce dont on t’accuse. Ça me fait encore froid dans le dos.

    Bon, que faire … Je ne voyais rien de bien intelligent à dire, pour le coup. Elle avait eu l’air déçue, sans doute parce que je ne savais rien sur ces fées … Mais je n’allais pas inventer des informations juste pour lui faire plaisir, non plus. Alors quoi ? J’allais rester planté là, comme un idiot, à ne pas savoir quoi dire ? Non, ça ne me ressemblait pas. Me penchant un peu vers elle je lui souris, lui parlant sur le ton de la confidence.

    « Hum, folle, je n’irai pas jusque-là … Je me contenterai de très très étrange … Mais je donne pas mal dans le genre aussi, alors on est quittes. »

    Non pas que je ne la prenne pas au sérieux, mais bon … C’était quand même étrange, une fée qui vous vampirise le cerveau … Il y a de quoi étonner, non ? C’est pas censé être tout rose tout mignon, une fée ?
Revenir en haut Aller en bas
Diane Laya
Fée Débutante
Fée Débutante
avatar

Messages : 561
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 24
Localisation : Dans les nuages.....

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
25/25  (25/25)
Barre de Magie (PM):
5/5  (5/5)
Relations:

MessageSujet: Re: La perte de mes sentiments, la brise parle d'une rencontre (avec Andrew Val'Gernish) (La suite)    Jeu 29 Mar - 9:03

En clair, si je traduis ce qu'il a dit, je suis une folle...euh... comme lui.... C'est encore plus bizarre dit comme ça. Il essaye de minimiser cela mais en fait, il ne fait que répéter.... 'Je suis paranoïaque'.
Pourtant, je n'ai pas rêvé.... Si, cela a fait partie d'un rêve.... La fée m'a bien parlé et m'a dit des choses dont je n'ai jamais connu l'existence. J'ai peut-être tout inventé! Cela expliquerait.....
Non! je ne suis pas folle, on m'a bien parlé! Je ne suis pas folle....

Enfin, je l'espère.

En fait, je trouve cela très drôle, on vit dans un monde de fous ou des gens totalement ordinaires deviennent des fées et ou les gens d'autres planètes tombent du ciel. Je fais un petit rire a sa réponse. Et si je lui racontais tout! Ainsi, il comprendrait et m'aidera peut-être. Ça va au moins faire disparaitre cette gêne qu'il y a entre nous. Il m'a quand même appelé de 'Très très étrange'!

Quoique.... Il peut avoir l'effet inverse et compliquer encore plus les choses entre nous. Ce n'est pas comme si c'est mon ami d'enfance ou un truc du genre mais, je suis venue ici pour repartir a zéro. Je dois m'intégrer a leurs coutumes et devenir une véritable fée. Si on m'avait dit que je serai une fée il y a 5 mois, je n'aurais jamais cru cela possible. Mais qui sait.... Crédule comme je suis, j'aurais attendu d'être une fée....

Comme je le dis toujours, et qui m'a valu des tonnes de problèmes, le tout pour le tout! :

"Tu as raison de me trouver Très très étrange. Je ne me décrirai pas mieux! Toi aussi alors tu as eu ta part de bizarrerie?!"

Oh non! J'hésite a tout lui dire... J'ai peur qu'il ait envie de partir en courant et en criant 'gare a la folle a lier!' Mais si je comprends littéralement sa phrase, lui aussi a un jenesaikoi dans la tête.

J'invente des mots....

"Pourtant, je n'ai jamais eu ces hallucinations, si c'en est.... C'est lorsque je suis arrivée sur cette ile que mes visions ont commencé."

Je parle tout ça a un inconnu! Quelle idiote je suis! Ma naïveté me perdra.... Je suis sure que maintenant qu'il le sais.... connait ma situation.... Il va le répéter a tout le monde et je serai évitée comme la peste. Je me disais bien que ma belle vie ici ne serait que de courte durée, adieu monde cruel! Bonjour isolation......

...... Je sens des picotements dans les yeux, le sommeil gagne en force mais je dois rester éveillée, au moins jusqu'a que je sois certaine qu'ils vont bien.
Revenir en haut Aller en bas
http://nuage-de-mots.kazeo.com/
Andrew val'Gernish
Spécialiste Débutant
Spécialiste Débutant
avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 10/02/2012

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
37/37  (37/37)
Barre de Magie (PM):
5/5  (5/5)
Relations:

MessageSujet: Re: La perte de mes sentiments, la brise parle d'une rencontre (avec Andrew Val'Gernish) (La suite)    Ven 30 Mar - 12:55

    Mon lot de bizarreries ? Oui, en quelque sorte je l'avais eu, et pas qu'un peu ! Mais je la laissais continuer. Elle semblait hésiter à se confier, comme si elle avait peur de quelque chose. Mais de quoi, ou de qui ? De moi ? De quelqu'un d'autre ? Craindrait-elle que je me moque ? Alors là, aucun risque. Non seulement ce n'était pas mon genre de me moquer des gens -ou en tout cas pas devant eux si je sais que cela va les blesser- mais en plus je n'avais pas la tête à ça. J'étais encore un peu déboussolé, et je commençais à fatiguer. J'avais beau le cacher, apparemment plutôt bien, j'avais dû dormir à peine 2 heures dans le dirigeable et la nuit d'avant n'avait pas été plus clémente question sommeil. Une soirée d'adieu festive entre tous les hommes de la promo … Je vous laisse imaginer, mais vous comprendrez que la nuit fût courte. Résultat, je devais avoir une tête approchant de celle d'un zombie … Ou d'une goule. Sauf qu'au lieu de me traîner en répétant « maaaaangeeeeer » je serais plutôt du genre à dire « doooooormiiiiiiiiir » … En espérant ne pas me prendre un coup de savate défensif en pleine poire. Enfin, de ce côté là, j'étais plutôt tranquille apparemment, elle avait l'air aussi crevé que moi. Hum, rectification, « plus que moi ».

    Elle reprend à propos de ses visions, hallucinations, peu importe le mot qu'on utilise à vrai dire. Ainsi elles ont commencé lorsqu'elle est venue sur l'île … Aurais-je connu Lost que je lui aurais demandé si elle était morte. Malheureusement je ne connaissais pas, sa notoriété n'ayant pas dépassé la planète Terre. Du coup, je dis autre chose.

    « Alors soit c'est lié à l'île, soit c'est lié à un événement qui vous est arrivé quad vous êtes venue sur l'île. Je pense. »

    Pour farfelu que ça puisse paraître, je ne pense pas qu'elle me mente, ça n'a pas l'air d'être son genre. De plus, elle n'aurait pas grand chose à y gagner, alors … Non, si elle avait menti, pour se donner un genre ou que sais-je, elle aura probablement choisi quelque chose de plus crédible. Oui, je sais, c'était tordu comme raisonnement de se dire que parce que ce qu'elle disait était pas crédible, c'était justement crédible, mais bref, l'effet était là, j'y croyais. Au moins un peu.

    Je la voyais tomber de sommeil, alors je lui suggérai de dormir.

    « Il est tard, vous devriez vous reposer, ça vous ferait du bien. »

    Quand à moi, qu'est-ce que je ferais ? Hum, dormir à la belle étoile je pense. Il doit bien y avoir un parc dans le coin … Et puis il ne fait pas si froid que ça, au contraire. Cela dit, elle a l'air du genre coriace, alors … Elle serait capable de ne pas vouloir recharger ses batteries en faisant un petit somme. Allez savoir ...
Revenir en haut Aller en bas
Diane Laya
Fée Débutante
Fée Débutante
avatar

Messages : 561
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 24
Localisation : Dans les nuages.....

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
25/25  (25/25)
Barre de Magie (PM):
5/5  (5/5)
Relations:

MessageSujet: Re: La perte de mes sentiments, la brise parle d'une rencontre (avec Andrew Val'Gernish) (La suite)    Mar 3 Avr - 14:16

"Dormir", le simple fait d'entendre ce mot me donne envie de tomber dans un profond sommeil. Mais lui, est-il fatigué comme je le suis? Il ne porte aucun signe de fatigue, du moins, pas devant moi. Le sort l'a t-il totalement guéri? Je m'inquiète un peu, et si l'effet du sort n'est que temporaire? Oh la catastrophe! Je ne connais pas assez mes pouvoirs ni les effets secondaires qu'ils peuvent engendrer.

Et de plus, ou va t-il dormir? Pas dehors! Alors la pas question! Je me sentirais responsable de le jeter dans la rue ... Je ne ferai jamais ca! Le pauvre gros loup dormirait dans le froid.... Je n'oserai même pas me regarder dans la glace après ça! Je vais voir d'abord comment il va et lui demander que compte t-il faire? A t-il une maison ou loger? Allons-y! :

"Oui, tu as raison. Sinon, toi, tu te sens bien? Tu as quand même fait une chute énorme!"

Il a peut-être le don de voler? Maintenant, rien ne m'étonne! Je n'ai qu'a penser aux contes de fée que j'ai lu étant petite, et tout se matérialise soudainement! Les magiciens, les fées, ils volent tous.... Je me demande s'il y a des maisons en pain d'épices comme dans Hansel et Gretel.... La gourmandise est un vilain défaut,... la gourmandise est un vilain défaut!

Tout d'un coup, alors que je voulais continuer la conversation, une voix apparue:

"La fée de la prophétie!"

Ce n'est pas celle de Mila, non, mais elle m'est aussi familière que cette dernière. Cette jeune femme parait étonnée et confuse, je le suis aussi a vrai dire. Je suis consciente et je vois bien Andrew. Je ne suis alors pas dans l'un de ces rêve. Ouf!

"Les fées millénaires sont destinées a disparaitre...."

Encore cette phrase..... savent-elles que je ne comprends strictement rien de ce qu'elles me disent. Si ce sont des fantômes, elles sont tombées sur la mauvaise personne a hanter car je ne leur serais d'aucune utilité! Vous avez compris?! Je vais les ignorer, oui, c'est la meilleure chose a faire pour qu'elles me laissent tranquille. Le bizutage des petites nouvelles, très peu pour moi!
Revenir en haut Aller en bas
http://nuage-de-mots.kazeo.com/
Andrew val'Gernish
Spécialiste Débutant
Spécialiste Débutant
avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 10/02/2012

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
37/37  (37/37)
Barre de Magie (PM):
5/5  (5/5)
Relations:

MessageSujet: Re: La perte de mes sentiments, la brise parle d'une rencontre (avec Andrew Val'Gernish) (La suite)    Lun 23 Avr - 21:42

    Est-ce que j’allais bien ? Euh … J’étais en un seul morceau, alors, oui, je crois qu’on pouvait raisonnablement se dire que j’allais bien. Physiquement parlant en tout cas. Psychologiquement, on verrait après une bonne nuit de sommeil, je pense honnêtement que ce serait plus … adapté. Je n’avais aucun souvenir de la chute, rien. Juste un trou noir entre le moment où la bibliothèque était tombée et mon réveil sur la plage … J’ignorais même si nous nous étions crashés en mer et avions dérivé, ou bien si nous étions tombés sur le sol. Tout ce que je savais, c’est que j’étais en vie, Fenrir aussi, que je n’avais vu personne d’autre de l’appareil autour de moi …

    Alors qu’elle semblait vouloir continuer à parler, elle se tût. Hum … Youhou, y a quelqu’un ? Alloooo ! Bon, ben pas le choix … Je me levais et lui posais doucement ma main sur le bras pour la faire revenir à elle.

    « Tout va bien ? Vous aviez l’air ailleurs … »

    Peut-être ces fameuses voix … Qui sait ? En tous cas, moi je ne les entends pas. Ou alors elle nous pique une crise. A moins qu'elle ne soit somnambule ? Houla ... Stop aux idées, là, ça fait plus de mal que de bien aux neurones ...
Revenir en haut Aller en bas
Diane Laya
Fée Débutante
Fée Débutante
avatar

Messages : 561
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 24
Localisation : Dans les nuages.....

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
25/25  (25/25)
Barre de Magie (PM):
5/5  (5/5)
Relations:

MessageSujet: Re: La perte de mes sentiments, la brise parle d'une rencontre (avec Andrew Val'Gernish) (La suite)    Jeu 3 Mai - 19:53

Je reprends mes esprits, je vais la laisser parler autant qu'elle veut mais pas question qu'il me prenne pour une folle. Je réponds tout de suite a son inquiétude en me levant aussi et en m'étirant:

"Oui! je vais très bien! Je crois que si je ne me repose pas, je vais ressembler a un zombie!"

Si ce n'est pas déjà fait. D'ailleurs, ne pas dormir n'arrangera pas a la situation des rêves incessants. Il faut que j'attaque le problème par la source, mais comment? Je peux bien lui tordre le coup a ce fantôme capricieux, cependant... comme son nom l'indique, il est invisible ou presque. S'il pouvait être muet!
Je demande a Andrew:

"Tu vas dormir ou? si ce n'est pas indiscret."

Je dois être sur qu'il ne dormira pas dehors ou sur un des bancs du Dating Center. J'ai trop peur pour la santé du loup et s'il lui arrive quelque chose... Quel désastre ce serait, il est si gentil! Il m'a quand même porté un bon bout de temps. Je lui dois la vie tout simplement!
Revenir en haut Aller en bas
http://nuage-de-mots.kazeo.com/
Andrew val'Gernish
Spécialiste Débutant
Spécialiste Débutant
avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 10/02/2012

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
37/37  (37/37)
Barre de Magie (PM):
5/5  (5/5)
Relations:

MessageSujet: Re: La perte de mes sentiments, la brise parle d'une rencontre (avec Andrew Val'Gernish) (La suite)    Ven 4 Mai - 9:22

    Bon, donc tout allait bien, c'était juste de la fatigue. Nan parce qu'avec toutes ces absences à répétition, on pourrait presque avoir peur pour sa santé mentale. Mais bon, ça allait. Ok. Mais le zombie, je suis d'accord, si on pouvait l'éviter ça m'arrangeait. Je n'en ai jamais croisé, mais on les dit peu sociables, ou peut-être trop?- et un peu trop carnivores pour notre propre bien-être. Enfin, anthropophages. Bref, arrêtons de parler de sujet si réjouissant.

    Où j'allais dormir le soir ? Bonne question. Excellente même. Pas la moindre idée de ça … Il faut dire que je n'ai pas pris le temps de me poser la question, depuis que j'ai posé le pied sur le sol de cette planète, assez violemment il est vrai. Alors, où dormir ? Je dois bien avoir quelques sous récupérables de mon crash, mais je ne connais pas les prix en vigueur ici. Et puis je ne sais pas s'ils acceptent les loups dans les hôtels du coin. Enfin, c'est ça ou la rue je suppose. Oh, j'ai déjà dormi à la belle étoile, pour une nuit ça devrait aller, et puis on est en été, les nuits ne sont pas si fraîches que ça, si ? La troisième option, c'est que Diane me fasse dormir chez elle. Hum, une fée, plutôt sympa, je pourrais presque parier qu'elle va me le proposer à un moment ou un autre. Mais bon, ça me gêne un peu, on ne se connaît que depuis quelques heures … Ce n'est pas un peu précipité ?

    « Eh bien, je dois avoir quelques dollars magiques, mais je ne sais pas si ça suffira pour un hôtel, et puis je ne sais pas si Fenrir pourrait venir avec moi … Mais je crois que c'est ma meilleure option. »

    Je ne lui parle de pas de la rue, mais je pense que c'est l'option la plus envisageable, en fait, plus que l'hôtel. Un joli parc, un bon banc, et on réfléchira à tête reposée à tout ça demain. Ça me semble un plan plutôt correct tout ça, vous ne croyez pas ? Moui, je vais faire ça, tiens. Enfin, dès que j'aurai quitté cette maison, bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Diane Laya
Fée Débutante
Fée Débutante
avatar

Messages : 561
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 24
Localisation : Dans les nuages.....

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
25/25  (25/25)
Barre de Magie (PM):
5/5  (5/5)
Relations:

MessageSujet: Re: La perte de mes sentiments, la brise parle d'une rencontre (avec Andrew Val'Gernish) (La suite)    Mer 9 Mai - 15:20

Hotel, interdit, chien dehors! Pas question! Je ne le permettrai pas! Ca m'énerve de voir une telle situation! Lui en train de dormir dans un bon lit douillet et le loup qui essaie de fermer un oeil. Je ne veux pas courir ce risque, il y a assez de place chez moi pour trois. Je leur préparerais le salon et le matin levé, ils partiront trouver leur bonheur en matière d'immobilier, sauf s'ils ont envie de rester plus longtemps, pour ça aucun problème!

Mais lui proposer de dormir chez moi, comme ça.... Cela va paraitre bizarre quand même? J'imagine les 100 000 et une possibilités qu'ils disent non ou oui et je conclus que le destin parlera d'elle-même! Je n'ai pas honte d'aider les gens, quelle que soit la manière ou la solution que je prends, je suis beaucoup trop 'tête en l'air' pour m'en préoccuper. Je ne pense pas aux conséquences de mes actes, d'un coté c'est mauvais car du coup, je me fais des tas de problèmes et confusions en tout genre.... Mais d'un autre coté, la vie se doit d'être vécue avec spontanéité et sans retenue sinon, j'ai bien peur d'accumuler les regrets et de me comporter en bureau des plaintes. Le deuxième coté me semble la plus approprié parce que si nous ne croquions pas la vie a pleine dent, sauf dans les sucettes, comment j'apprendrai de mes erreurs et Aicha sait que j'en ai... et des tas....

Je prends un souffle de courage et j'annonce:

"Et si tu dormais chez moi? Le salon est spacieux et j'ai un canapé, tu pourrais très bien tenir la-dedans. Je n'aimerai pas vous faire sortir dehors et.... penser que vous dormirez dans un hôtel piteux ou il y a des chances pour que ton loup ne soit pas accepté et qu'il dorme a la belle étoile. Je serai trop inquiète.... Vous êtes plus en sécurité ici et si tu as peur du service, compte sur moi pour ne pas faire de bêtises avec Fenrir...."

Je fais un clin d'oeil a mon loup adoré. Si on m'avait entendu dire ça, je serai cuite et traitée de folle de fan club 'Fenrir'!

J'y pense.... je devrais arrêter mes délires.... C'est a noter!


Dernière édition par Diane Laya le Jeu 10 Mai - 18:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://nuage-de-mots.kazeo.com/
Andrew val'Gernish
Spécialiste Débutant
Spécialiste Débutant
avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 10/02/2012

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
37/37  (37/37)
Barre de Magie (PM):
5/5  (5/5)
Relations:

MessageSujet: Re: La perte de mes sentiments, la brise parle d'une rencontre (avec Andrew Val'Gernish) (La suite)    Jeu 10 Mai - 17:16

    Aha ! J’avais raison, elle l’avait proposé. Enfin, me voilà bien … Même si je doutais que l’île soit remplie d’hôtels aussi piteux qu’elle avait l’air de le croire -il devait bien y avoir des règles élémentaires d’hygiène et de savoir-vivre quand même , non ?- je me retrouvais coincé avec ce choix épineux : rester dormir ici chez une inconnue à forte tendance schizophrénique, ou bien passer pour un bourreau de loup innocent. Mademoiselle, apprenez que les loups sont des animaux sauvages qui dorment à la belle étoile, en principe, dans la vraie vie. D’ailleurs, sur Khalys, ils vivent à la belle étoile polaire puisque leur environnement est principalement neigeux. Quand j’y pense, un loup aussi noir que Fenrir ne doit pas être très discret dans cet environnement inhospitalier … Passons.

    Que faire, alors ? Je soupirais. Je n’en avais pas la moindre idée ! Et puis l’heure de réfléchir à ça était depuis longtemps dépassée, tout comme l’était ma capacité neuronale disponible. Je ne me sentais pas la forme d’argumenter trois heures auprès d’elle sur les avantages et les inconvénients, et un coup d’œil vers Fenrir qui n’avait pas l’air si mal que ça, roulé en boule, me confirma qu’il valait mieux ne pas bouger et attendre d’être reposé pour réfléchir à la suite des événements. Je levais donc les mains en signe de reddition, mais souriant tout de même quoique ce fut un sourire lasse et fatigué. Toutes les émotions de la journée me retombaient dessus d’un seul coup. Et peut-être un léger décalage horaire aussi.

    « Très bien, je me rends. Dites-moi juste ce que je dois faire, où je me mets, je ne discute plus, vous êtes trop forte en affaires pour moi. »

    Bon, le dernier truc, pas forcément. En fait, je pense qu’à tête reposée je suis capable de l’entourlouper quand je veux sur n’importe quoi. Mais là, je n’en ni le courage, ni l’envie. Et puis, elle ne m’a rien fait, ce serait méchant. Et la méchanceté gratuite, qu’on se le dise, je n’aime pas trop. Je sais faire, mais je n’aime pas plus que ça.

    Bon, en attendant, je sens que ce canapé et moi, on va bien vite devenir très amis. Très très bons amis.
Revenir en haut Aller en bas
Diane Laya
Fée Débutante
Fée Débutante
avatar

Messages : 561
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 24
Localisation : Dans les nuages.....

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
25/25  (25/25)
Barre de Magie (PM):
5/5  (5/5)
Relations:

MessageSujet: Re: La perte de mes sentiments, la brise parle d'une rencontre (avec Andrew Val'Gernish) (La suite)    Jeu 10 Mai - 18:48

C'est passé vite! Il doit être drôlement fatigué pour ne pas riposter.... Tant mieux que j'ai pensé a déballer des draps en plus et.... un oreiller moelleux fera l'affaire! Je souris, mais pas le sourire habituelle, je me sens trop gênée pour ça:

"Tu n'as rien a faire.... je ramène un bon drap et un oreiller! Tu peux t'asseoir le temps que je monte les chercher."

Un dernier coup d'oeil avant de me diriger vers les escaliers, je monte les marches avec peine, je suis encore fatiguée.

Je crois.... je vois une lumière blanche dans ma chambre. Peut-être est-ce une hallucination? Je suis tellement dans les vapes que je m'imagine bien rêver en étant éveillée.
Je m'approche doucement de la porte et rien, la lumière a subitement disparu, une seconde avant que je n'entre, comme si elle l'a su a la second près. Étrange....
Je tire la porte de l'armoire pour prendre de l'étagère du bas, un drap bleu tartan et un oreiller blanc. Je crois que cela suffira!

Je descends les marches lentement, j'ai la tête qui tourne alors je ne veux pas me voir tomber les escaliers alors que je le fais déjà tous les matins.
Arrivée, je lui gratifie un sourire de 'Je l'ai trouvé!' avant de préparer le canapé comme convenu. Et pour Fenrir? Je crois qu'il est bien comme il est:

"Voila, c'est prêt! J'espère ne pas t'avoir fait attendre?"

Je n'ai pas eu la force de faire une blague genre 'C'est offert par la maison!', si c'en est un.... J'ai tous les muscles qui me font mal. Et encore plus mes articulations qui, eux, ont tendance a me faire souffrir alors je ne m'inquiète pas. Je n'ai pas envie de le déranger. Il faut qu'il reprenne des forces, c'est ma mission d'aujourd'hui! Oui!
Revenir en haut Aller en bas
http://nuage-de-mots.kazeo.com/
Andrew val'Gernish
Spécialiste Débutant
Spécialiste Débutant
avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 10/02/2012

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
37/37  (37/37)
Barre de Magie (PM):
5/5  (5/5)
Relations:

MessageSujet: Re: La perte de mes sentiments, la brise parle d'une rencontre (avec Andrew Val'Gernish) (La suite)    Mar 22 Mai - 21:06

    M’asseoir pendant qu’elle montait ? Très bonne idée. Sans doute la meilleure de la journée. Plus que décider de rentrer chez moi, plus que monter dans cet engin volant qui au final n’avait pas si bien volé que ça. J’obéissais donc, m’asseyant sur un fauteuil pendant qu’elle partait chercher de quoi rendre le canapé plus confortable. A vrai dire, j’aurais pu dormir par terre ou sur le canapé sans drap ni oreiller, ça m’aurait été aussi, mais avec les courbatures que je sentais venir, un peu de confort ne serait sans doute pas du luxe avant la dégustation musculaire du lendemain matin. J’étouffais un bâillement quand elle revint avec le matériel susdit. Je me levais pour l’aider mais elle finit avant que j’aie eu le temps de faire quoi que ce soit … Andy, mon vieux, tu te ramollis … Elle n’avait pas l’air vraiment bien (en même temps, si elle était dans le même état que moi …) aussi je pris sur moi de lui proposer de la raccompagner.

    « Ça va aller pour remonter dans votre chambre ? Pas besoin d’aide ? »

    On ne savait jamais … Au pire je pouvais toujours la porter jusqu’en haut. Bon, j’aurais encore plus mal demain, mais au point où j’en étais, un peu plus, un peu moins … et puis, elle avait fait tellement pour moi en une soirée que je pouvais quand même faire au moins ça pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Diane Laya
Fée Débutante
Fée Débutante
avatar

Messages : 561
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 24
Localisation : Dans les nuages.....

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
25/25  (25/25)
Barre de Magie (PM):
5/5  (5/5)
Relations:

MessageSujet: Re: La perte de mes sentiments, la brise parle d'une rencontre (avec Andrew Val'Gernish) (La suite)    Mer 20 Juin - 14:07

Je ne sais pas si je dois accepter ou refuser. D'un coté, la lumière que j'ai vue avant d'entrer dans ma chambre ne me rassure pas mais.... je ne veux pas avoir l'air d'une froussarde. M'accompagner serait aussi très louche, je veux bien que cela soit Fenrir qui le propose, dommage qu'il ne parle pas....

Finalement, j'accepte! Il n'y a pas de honte a être escortée jusqu'a ma chambre. Cela prouve qu'il est juste gentleman, non? :

"Euh... Oui, ce serait sympa, merci."

Pas de remarques, ni de blagues! Suis-je enfin capable de me maitriser et de réfléchir avant de parler? Cela me rappelle que je n'ai toujours pas appelé Aicha, ni mes parents en fait. J'ai oublié.... Je vais leur donner un coup de fil demain!

Ma robe est complètement froissée et les articulations de mes bras me font plus mal que d'habitude. Je dois chercher cette maudite baume que je n'arrive pas a la trouver depuis trois jours. Ma mère avait raison quand elle disait que je risquerais de me perdre dans ma propre maison et qu'il fallait coller une carte des lieux.... de la maison..... Le problème est que mon sens de l'orientation est..... J'ai honte!

Je regarde l'étage du haut et je revoie le même éclairement, blanc et très lumineux, sur le mur devant l'escalier. Ou bien c'est une hallucination causée par ma perte de connaissance ou c'est une projection en trois dimensions d'un film d'horreur. Mais dans les deux cas, j'ai une sérieuse envie de foncer dans le tas et trouver la source de tout cela. De toute façon, je n'ai qu'une envie: Rêver de moi en train de manger une glace a la framboise avec Zack et Aicha. Sans passer par la case: Apparition mystérieuse de femmes sans visage, c'est très désagréable comme sensation....
Revenir en haut Aller en bas
http://nuage-de-mots.kazeo.com/
Andrew val'Gernish
Spécialiste Débutant
Spécialiste Débutant
avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 10/02/2012

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
37/37  (37/37)
Barre de Magie (PM):
5/5  (5/5)
Relations:

MessageSujet: Re: La perte de mes sentiments, la brise parle d'une rencontre (avec Andrew Val'Gernish) (La suite)    Lun 30 Juil - 7:52

    Je ne savais pas trop si l'acquiescement était tout à fait dénué de pensées étranges ou de réflexion philosophiques sur moi, quoi qu'il en soit elle avait accepté et il était donc de mon devoir de me tenir à la proposition que je lui avait faite. Cela finissait donc de me réveiller, mettant le loup en alerte. Je le calmais d'un « Shhhh » murmuré dans sa direction et il reposa sa tête sur ses pattes, non sans rester les sens en alerte. Je sentais que quelque chose mettais Diane mal à l'aise, mais je ne savais pas vraiment quoi, même si elle semblait regarder quelque chose en particulier. Était-ce lié à sa chambre ? A l'étage en général ? J'aurais très certainement pu le savoir en lui demandant, mais j'hésitais très fortement à le faire. Elle n'avait pas l'air très effrayée, mais elle n'avait pas non plus l'air d'aller bien, d'être comme d'habitude, si tant est que j'aie pu savoir comment elle était « d'habitude » en à peine une soirée. Non, elle avait juste l'air un peu perturbée … Cela passerait sûrement après une bonne nuit de sommeil.

    Je m'étirais légèrement, encore un peu tiraillé par ma chute et la marche qui s'en était suivi. Même si mentalement j'étais à nouveau opérationnel pour quelques temps encore, le temps de tenir jusqu'à un lit en fait, je crois, eh bien pour le physique j'étais un peu rouillé. Aussi je m'étirais, surtout le dos, mais allant quand même jusqu'à faire rouler quelques articulations, par exemple les épaules. Dans un sens, dans l'autre … Ayé ! J'étais fin prêt. Je m'approchais d'elle.

    « Bon, eh bien allons-y dans ce cas Miss. Si vous permettez ... »

    Je fléchis légèrement les genoux. L'un de mes bras enlaça ses épaules, l'attirant contre moi. J'espérais que ça ne serait pas mal interprété avant que j'aie fini de faire ce que je voulais faire. Bref, une fois attirée vers moi, mon autre mains passa au niveau de ses genoux, et je soulevais, la portant ainsi dans les bras d'une façon, je l'espérais, assez convenable. Il me semblait avoir remarqué qu'elle avait légèrement mal pour marcher, mais peut-être n'était-ce que moi. Au pire, cela ajouterait au folklore du chevalier servant, non ?

    « En route! »

    Il n'était pas difficile de savoir où était l'étage, il n'y avait qu'à suivre les escaliers. Je me dirigeais donc vers lui et le montait doucement, essayant de la ballotter le moins possible. Je n'aurais pas voulu lui filer le mal de mer … Une fois à l'étage, et tout me paraissant normal, je la déposai doucement par terre sur ses pieds devant sa chambre, et esquissais une révérence.

    « Autre chose pour votre service, mademoiselle? »

    Oui j'étais légèrement ironique, mais c'était plus joueur que méchant. C'était une vraie ironie, et pas du cynisme. Je prenais ses idées pour du réel, du concret. Elle n'avait pas l'air d'une baratineuse après tout … Ou bien, à défaut, j'espérais fortement ne pas être le dindon de la farce d'une très bonne comédienne.
Revenir en haut Aller en bas
Diane Laya
Fée Débutante
Fée Débutante
avatar

Messages : 561
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 24
Localisation : Dans les nuages.....

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
25/25  (25/25)
Barre de Magie (PM):
5/5  (5/5)
Relations:

MessageSujet: Re: La perte de mes sentiments, la brise parle d'une rencontre (avec Andrew Val'Gernish) (La suite)    Lun 30 Juil - 18:36

Je me suis rassurée, il ne peut rien se passer de fâcheux.... Pas avec lui en tout cas....

Puis soudainement, il s'est baissé et m'a prise dans ses bras.... Quoi?! Je suis estomaquée, figée, paralysée dans le sens propre du terme. Je suis embarrassée mais pas assez pour lui refuser ce petit geste. Fatiguée comme je suis, je ne peux pas sciemment lui dire non alors qu'il ne veut que me rendre service. Suis-je autant zombifiée? Ou est-ce son petit coup de pouce de la journée? Jamais je ne le saurais car, je n'ai pas le courage de le lui demander.... Je suis trop gênée pour cela et ça briserait son petit moral a mon avis.

Je me retiens pour ne pas me tenir encore plus a lui, il faut dire que ce n'est pas tous les jours qu'on me porte pour aller a l'étage suivant dans ma propre maison. Je suis quand même déroutée par son attitude. Mais je ne cache pas mon amusement pour ce genre de choses, qui aurait cru qu'il se comporterait en bon chevalier servant? Après tout, je ne le connais que depuis quelques heures.

Quand il me reposa enfin sur terre, je regarde la porte au fond du couloir qui est supposée s'ouvrir sur ma chambre. J'ai dit 'supposée' car avec ce qui m'arrive en ce moment, avec mes absences répétées et les voix qui n'arrêtent pas de roder dans ma tête, je crois que c'est le mot approprié pour qualifier la situation dans laquelle je suis contrainte d'accepter. Je suis obligée et même condamnée a servir de jouet aux voix sans visages, a mon destin et même a mes propres pouvoirs. Je fixe longuement le battant de la porte, attendant qu'un signe se présente prouvant qu'il y a quelqu'un derrière cette fichue porte. Rien. Je dois me faire des idées.... En fin de compte, ils m'ont rendu totalement paranoïaque!

Je voudrais demander a Andili de me ramener aussi dans ma chambre mais..... j'ai ma fierté a préserver bon sang! Je ne peux pas aussi lui imposer ça, il doit avoir très envie de dormir, après ce qu'il a vécu.... J'hésite un instant en portant le regard sur lui. Puis-je vraiment lui demander? Dois-je être la seule a encourir toutes ces visions? Plus important: Dois-je être la seule a vivre ça?

Je ne veux pas entrainer d'autres personnes dans cette étrange histoire. Je me dois de les éloigner le plus possible de ces faits qui auraient pu servir a un film de science-fiction. Même si je dois finir seule et sans personne sur qui compter! J'ai déjà trop impliqué Andrew en lui racontant que j'ai des hallucinations, ça suffit!

Je prends un sourire et lui dit avec une voix assez basse:

"Euh... Merci beaucoup mais tu n'étais pas vraiment obligé..."

C'est sur qu'il n'était pas obligé et en plus, je suis maintenant très gênée....

"Je... je...."

Je voudrais tellement lui demander de l'aide mais je dois tenir le coups. Je me suis reprise en changeant entièrement la phrase, avec un ton plus assuré en plus:

"Bonne nuit et je t'espère de faire de beaux rêves."

Je lui fais encore mon plus beau sourire et essaye de marcher jusqu'a ma chambre. Je suis épuisée, je ne dois pas les laisser me gâcher mon rêve, dormir!

J'ouvre la porte et sors un dernier coup d'oeil a Andili, signe que je vais bien. Je rassemble tout mon courage et entre. J'embrasse du regard ma chambre, rien n'a bougé et rien de suspect. Je referme la porte avec précaution. Je suis sure que si je fais trop de bruit, Andrew rappliquera aussi vite que l'éclair. Il faut que j'évite ce malentendu.

Je m'approche de mon lit, très grand et recouvert d'un drap mauve avec des tracés abstraits qui me font penser a des lianes et des fleurs entremêlées. Je vais dormir, c'est une promesse! Sinon, je ne vais pas pouvoir me réveiller demain!

Je me suis changée a la vitesse de l'éclair, j'ai mis une simple robe blanche avec de fines bretelles en dentelle, on n'est jamais trop prudent. Je pourrais avoir des raisons de courir au beau milieu de la nuit, qui sait? J'ai pris une grande inspiration avant de me plonger dans les draps moelleux, posant ma tête sur les deux coussins de couleurs lilas tout aussi moelleux. J'ai eu, pendant un instant, une peur atroce de fermer les yeux. Mais la fatigue est très persuasive et m'a hâté dans un sommeil profond. Quel bien fou ça fait de ne plus penser a rien! J'ai cru un instant percevoir du bruit mais ce n'est que mon imagination..... Mon imagination.... Mon imagination?

Diane....

Je me suis levée d'un coup, brutalement, et j'étais couverte de transpirations et de frissons. Je dois admettre que ce n'est pas banal comme sensation, un mélange d'angoisse et de curiosité. Mes sens en alerte, j'ai fixé chaque coin et recoin de la chambre, m'apprêtant a bondir sur la moindre occasion. Je dois avoir l'air d'une de ces filles dans les films d'horreur ou elle s'aperçoit que ledit monstre n'était ni plus ni moins derrière elles. A ces pensées, J'ai vérifié comme une idiote. Ne vous moquez pas de moi, c'est un réflexe très humain, d'accord?

Je vais sortir de mon lit, je ne dois pas retomber dans le sommeil. Je regarde le réveil posé sur ma table de nuit, je n'ai dormi que 45 min? A peine! Pourquoi moi?! Ce n'est pas juste qu'Andili dort bien sagement en bas alors que je dois poiroter ici comme une aubergine qui attend d'être cuite..... Quel exemple.....

J'ai marché jusqu'a la porte et l'ai ouverte d'une traite, pour surprendre le fantôme! Oh non..... Il n'y a pas de fantôme! Pas de fantôme! Je dois me persuader qu'il n'y a rien, c'est dans ma tête. Justement, c'est dans ma tête....

Je prends la direction des escaliers. Je me sens très mal a l'aise, je ne suis pas aussi paranoïaque d'habitude. Je ne l'ai jamais été en faite! Je vais descendre et voir si tout va bien en-bas. Je vais peut-être me calmer si je vois Andrew et Fenrir en train de dormir paisiblement. Je serais détendue et je pourrais revenir dormir dans ma chambre. Je descends, indécise a chaque pas. Je ne veux pas les réveiller sinon je vais avoir a expliquer pourquoi je suis debout alors que j'étais supposée dormir. J'ai mal au coeur, je ne me sens pas bien. Je vois Fenrir près de la cheminée, a dormir paisiblement. Je m'assois sur l'une des marches de l'escalier. Je m'imagine roupiller sur la fourrure soyeuse de Fenrir tout en étant en sécurité. On peut bien rêver, non? Je reste les yeux figés dans le vide, elles ont réussi a me donner une bonne raison pour refaire une bonne nuit blanche : Le doute. Le doute dans plusieurs de mes choix, de mon voyage, de la propre raison de mon existence. Finalement, je suis peut-être défaitiste.
Revenir en haut Aller en bas
http://nuage-de-mots.kazeo.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La perte de mes sentiments, la brise parle d'une rencontre (avec Andrew Val'Gernish) (La suite)    

Revenir en haut Aller en bas
 
La perte de mes sentiments, la brise parle d'une rencontre (avec Andrew Val'Gernish) (La suite)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un majordome ne parle pas qu'avec ses casseroles :)
» [Terminé] Quand on parle du loup , on en voit la queue. (suite)
» Roulotte et perte de chevaux.
» Texte qui parle d'un scandale autour du colloque de Montreal VRAI OU FAUX!!!
» Haiti en Marche parle du voyage de Preval dans le Centre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paradisia :: neo paradisia-
Sauter vers: