Paradisia est un forum rpg fantastique. 5 races, des centaines de mission, une histoire complète à vivre et 1001 façons différentes de s'amuser! 5 lignes minimum, débutants acceptés.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Trop de travail tue le travail [PV Elwing]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aerin Luinil
Fée Débutante
Fée Débutante
avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 22
Localisation : On stage ! ♪

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
25/25  (25/25)
Barre de Magie (PM):
5/5  (5/5)
Relations:

MessageSujet: Trop de travail tue le travail [PV Elwing]   Dim 6 Mai - 21:26

[Je tiens à préciser que j'ai l'autorisation de Tatsuya Kiryu pour utiliser en partie son personnage dans mon post ^^]

Voilà seulement quelques jours qu'Aerin avait été engagé comme serveuse au Frutti Music Bar, et depuis, elle se sentait beaucoup plus joyeuse qu'à son arrivée sur Teenage Island. Elle pouvait vivre de sa passion, c'était la plus belle chose qui aurait pu lui arriver. Son premier jour d'essai avait rencontré un vif succès, et le lendemain, alors qu'elle avait donné un mini-concert de cinq chansons et chorégraphies, déjà plusieurs clients étaient venus lui parler, lui demander d'où elle venait, qui elle était etc. Il lui avait d'ailleurs été difficile au début de parler à ces gens qu'elle ne connaissait pas du tout et elle n'avait pas vraiment eu envie de révéler son sang mêlé. Alors, elle avait un peu menti. Aerin s'était décrite comme une japonaise aux origines irlandaises venus vivre sur cette île pour changer de vie. C'était la description la plus proche de ce qu'elle était réellement qu'elle avait trouvé en quelques secondes, et elle trouvait qu'elle ne s'en était pas si mal sortie.

Aujourd'hui, elle avait un jour de repos, qu'elle avait bien l'intention de mettre à profit. Aussi, pour ne pas décevoir son patron et les clients du bar, elle ne cessa paufiner ses chants, de se faire des playlists pour ses prochains petites concerts, mais surtout, elle s'entraina à la danse à partir de onze heure du matin. Elle mettait tellement d'entrain à la tâche qu'elle ne vit pas le temps passer et ne mangea pas le midi. Une séance de gymnastique intensive n'aurait pas été à la hauteur de ce que fit Aerin, puisqu'elle dansa non-stop jusqu'à ce que quelqu'un vienne sonner à la porte, à quinze heures. Venant de finir une chorégraphie, elle se trouvait agenouillée sur le sol, totalement en sueur. La musique s'arrêta et elle se releva.


- J'arrive !

Mais sa tête se mit à tourner, de petits points brillants se formèrent dans le champ de vision de la demi-elfe et elle porta sa main à son front. Avant qu'elle n'ait le temps de faire un seul pas, elle s'effondra sur le sol et sombra dans l'inconscience la plus totale. Certe, les elfes étaient bien plus endurants que la normale, mais il ne fallait pas trop pousser quand même ! La sonnette de la maison se remit à tinter, à plusieurs reprises, sans évidemment que la porte ne s'ouvre. Le jeune homme tenta donc d'ouvrir lui même la porte d'entrée, et il y parvint facilement car Aerin ne l'avait pas vérouillée par inadvertance. Heureusement pour elle d'ailleurs. Le jeune homme à la chevelure noire et au regard bleu nuit se précipita sur elle dès qu'il la vit dans cet état pour s'assurer de sa respiration, puis appela immédiatement les urgences qui lui assurèrent d'envoyer quelqu'un au plus vite. En attendant, il porta la jeune fille jusqu'à son lit, sur lequel il l'allongea et resta près d'elle au cas où.

Quand le médecin, qui s'avéra être une femme, arriva, il décida de laisser Aerin entre ses mains, lui expliquant simplement qu'il l'avait trouvée allongée sur le sol sans connaissance, et sortit de la petite maison. Lui qui était venu rendre une petite visite surprise à la jeune elfe ... Il avait eu une bonne idée de passer par là !
Revenir en haut Aller en bas
http://moonlight-city.purforum.com
Elwing Keitaro
Modératrice et Infirmière
avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 29/08/2011
Age : 26

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
0/0  (0/0)
Barre de Magie (PM):
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Trop de travail tue le travail [PV Elwing]   Dim 6 Mai - 23:01

    Le soucis, quand on est assistant de médecin, c'est qu'on n'est pas techniquement médecin. En gros, vous restez à côté de lui, vous l'aidez, mais vous avez rarement votre mot à dire. Un moindre mal pour vivre de sa magie, il faut croire. Enfin, Elwing ne s'en plaignait pas trop. Certes le médecin pouvait parfois paraître hautain, comme n'importe quel homme doué dans sa profession, en fait, mais il était consciencieux, honnête et efficace. Un bon médecin, mais un homme exécrable, en gros. Enfin, difficilement supportable, modérons nos propos. Il n'était pas le seul médecin, mais elle était tombée sur lui, au moins aujourd'hui. Elle savait qu'elle aurait parfois l'occasion de l'aider sur diverses opérations, de peaufiner des techniques, d'apprendre beaucoup de choses très intéressantes, mais … C'était aussi très ingrat.

    Premier jour, et pour l'instant elle avait surtout servi de plante verte décorative. Appeler les patients, regarder faire le diagnostic, observer comment on guérit, reconduire à la porte, et recommencer. Super journée en perspective. Peut-être aurait-elle mieux fait de rester à son compte en définitive ? Et là, comme par magie, un brouhaha dans la salle d'attente en pleine consultation. Les portes qui s'ouvrent, apparemment on a une urgence en ville et toutes les équipes sont déjà prises … Ah, l'été ! L'été et ses insolation, ses coups de chaleurs, ses baignades dangereuses … Un vrai calvaire pour les équipes soignantes. Alors, calme au milieu de tout ce monde qui cherche quelqu'un de libre, Elwing leva la main.

    « Eh bien, si mon médecin référent est d'accord, je suis libre, moi. »

    Et, re-magie, il était d'accord. Quand je vous disais qu'il était efficace et consciencieux ! Bref, ni une ni deux, voilà notre magicienne qui reprend ses bonnes habitudes de courir à travers ville -mais ce coup-ci, elle a plus de moyen- traverser la mer et atterrir chez elle, sur Teenage Island. Sauf qu'au lieu d'aller vraiment chez elle, elle se dirigea au Nord, vers Fairy Dust, maison n°4 lui avait-on dit. Juste à côté d'Andrew alors … Étrangement, elle se prenait à espérer que le loup ne soit pas à l'origine du soucis … Hum, à priori on lui avait parlé de quelqu'un d'inconscient, et pas d'un animal quelconque. Super. Enfin, pas super pour la personne, mais … bref.

    N°4, porte ouverte, un type à l'intérieur. Pas le temps de le détailler, chaque seconde peut être cruciale. Où est la personne ? Sur le lit dans la chambre. « Bon réflexe » remarqua le médecin, puisque visiblement il n'y avait pas de fractures ou autres problèmes physiques empêchant un déplacement, mettre la jeune inconnue à l'aise sur un support confortable était plutôt pas idiot. Posant son sac sur le sol et commençant son auscultation, elle tenta d'abord d'en savoir plus de la personne qui, apparemment, avait prévenu les secours.

    « Vous vous connaissez depuis longtemps ? Elle a l'habitude de faire ce genre de malaise ? Vous l'avez trouvée où et dans quelles circonstances ? »

    La magicienne étendit ses mains au-dessus de la fée. Hum, en effet, aucun os de touché, bon point. Elle respirait toujours, pas mal non plus. Côté cœur, un peu lent, mais rien de bien inquiétant, dû sans doute à la chute ou au malaise, pas cause de ceux-ci. Elle alla chercher un peu d'eau et un ligne propre qu'elle trempa dedans pour l'humidifier, puis le posa sur le front de l'elfe, attrapant ensuite sa main.

    « Mademoiselle ? Si vous m'entendez, serrez ma main ou ouvrez les yeux s'il vous plaît. »

    L'idéal serait qu'elle le fasse. Les symptômes avaient à priori tout du surmenage, de l’hypoglycémie ou d'une chute de tension. Si par contre elle restait dans les vapes … Hum, moins cool, il faudrait peut-être agir un peu plus activement. Un sort, par exemple ... Mais en ultime recours. La magie peut améliorer bien des choses, mais parfois, ne pas l'utiliser peut être tout aussi bénéfique.

_________________










Poème "Le Sourire" d'après Gandhi


Dernière édition par Elwing Keitaro le Mer 26 Sep - 16:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aerin Luinil
Fée Débutante
Fée Débutante
avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 22
Localisation : On stage ! ♪

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
25/25  (25/25)
Barre de Magie (PM):
5/5  (5/5)
Relations:

MessageSujet: Re: Trop de travail tue le travail [PV Elwing]   Lun 7 Mai - 15:46

Voilà fort longtemps qu'Aerin ne s'était pas ise dans untel état !

La jeune fille n'avait rien copris à ce qui venait de lui arriver. Elle était comme endormie, des voix lointaines semblaient discuter mais elle ne comprit pas tout de suite. Au bout de quelque secondes, elle pu discerner quelques mots : "Je ne crois pas qu'elle soit fragile de nature, je m'en serait aperçu, même si je ne la connais pas depuis longtemps. Et je l'ai trouvée gisante sur le sol, sa peau était brulante. J'imagine qu'elle a perdu connaissance, mais j'ignore pourquoi." déclama une voix qu'elle avait l'impression de bien connaître. Mais elle n'était pas en état de réfléchir. Elle entendit simplement des pas s'éloigner, une porte se refermer, puis une autre voix, cette fois inconnue, s'adressa à elle en lui demandant d'ouvrir les yeux. L'instant d'après, une main fraîche se posait sur la sienne, encore chaude.

*Allez Aerin, un peu de courage, tu es une elfe oui ou non ?!*

La jeune fée se fit violence et parvint à ouvrir doucement ses beaux yeux turquoises. Elle mit quelques secondes à émerger vraiment et à se ressituer dans l'espace. Elle n'était plus par terre, mais allongée dans son lit ; donc quelqu'un l'avait transportée là ... Etais-ce la jeune femme assise près d'elle ? Aerin se mit à détailler son joli visage : elle avait un très joli regard pâle, la peau claire et de longs cheveux couleur neige. Cette apparence pleine de douceur lui donnait un air très apaisé.


- Qui êtes vous..? demanda-t-elle d'une voix femme, comme encore endormie.

La jeune fille aux longs cheveux d'un beau turquoise se doutait que cette jeune femme, qui ne semblait pas beaucoup plus âgé qu'elle, était là pour la soigner. Elle se doutait de sa bienveillance, la ressentait parfaitement malgré la fatigue. Aerin grimaça un peu à cette idée : son orgueil allait en prendre un sacré coup ...


[Post court, pardon ><]
Revenir en haut Aller en bas
http://moonlight-city.purforum.com
Elwing Keitaro
Modératrice et Infirmière
avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 29/08/2011
Age : 26

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
0/0  (0/0)
Barre de Magie (PM):
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Trop de travail tue le travail [PV Elwing]   Lun 7 Mai - 20:43

(pas de soucis ^^)
    Les paupières papillotèrent quelques secondes avant de s’ouvrir sur deux yeux du même bleu turquoise que les cheveux de la jeune femme. Elwing soupira légèrement et discrètement de soulagement. Bon, au moins elle était consciente. L’arbre des possibilités dans sa tête se modifiait, prenant en compte les informations qu’elle possédait. Grosso modo ça donnait un gros schéma bordélique pour un non-initié, mais un truc compréhensible pour un médecin. Car les médecins sont des extraterrestres bizarres qui parlent un langage étrange, écrivent n’importe comment et pensent des trucs que personne ne peut comprendre. Ne l’oubliez jamais.

    Bref, corps chaud, pas spécialement fragile, ça avait tout d’un coup de chaleur, mais sans doute y avait-il des circonstances aggravantes. La tenue de la jeune fille suggérait une activité physique. Et comme elle était réveillée, on allait pouvoir vérifier ça ! En même temps que son état psychologique d’ailleurs. Même si sa question était logique, elle pouvait cacher un trouble quelconque, mieux valait s’assurer que non. Mais ceci tout en la rassurant quand même, d'une voix douce. Sans pour autant la prendre pour une idiote, ce qui est plus difficile qu’il n’y parait.

    « Je suis médecin. Vous vous êtes évanouie, vous vous rappelez ce que vous faisiez avant ? »

    Elle aurait volontiers dit « votre ami m’a appelée » mais c’aurait été faux. En plus de ça, il avait lui-même dit qu’ils n’étaient pas très proches. Elle avait eu de la chance qu’il passe alors … La solitude, qu’on se le dise, c’est dangereux. D’ailleurs, en parlant de lui, je crois qu’il est parti. Ou juste dans la pièce d’à côté ? Bah, à elle, cela ne lui changeait pas grand-chose. Et même, moins il y aurait de monde, mieux ça irait, le calme étant de son humble avis le premier des remèdes. Enfin bon, déjà elle vérifiait la mémoire immédiate avec sa question, ensuite elle verrait pour celle à plus long terme. Chaque chose en son temps.

_________________










Poème "Le Sourire" d'après Gandhi


Dernière édition par Elwing Keitaro le Mer 26 Sep - 16:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aerin Luinil
Fée Débutante
Fée Débutante
avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 22
Localisation : On stage ! ♪

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
25/25  (25/25)
Barre de Magie (PM):
5/5  (5/5)
Relations:

MessageSujet: Re: Trop de travail tue le travail [PV Elwing]   Lun 7 Mai - 21:40

Aerin se sentait vraiment honteuse.

A vrai dire, elle était plus mal à l'idée de se retrouver dans cet état à avoir besoin d'aide, que parce qu'elle s'était épuisée toute seule. Et en y pensant, elle s'exaspéra elle-même. Franchement, on n'a pas idée de se tuer à la tâche comme ça. Elle aurait dû au moins faire une pause pour boire un peu d'eau et manger, mais non, ça lui été carrément sortit de la tête. Du plus loin qu'elle se souvienne, elle n'avait encore jamais fait de pareil malaise. En plus, elle savait que les elfes étaient bien plus résistants qjue la moyenne. Paer habitude, elle ne s'était pas méfié de son propre corps. Elle avait eu tort. Comme quoi, la jolie jeune fée n'était pas invincible ni sans aucune faiblesse, elle allait devoir se le rentrer dans le crâne.


- Je dansais ... Depuis plusieurs heures je crois ... Sans manger ni boire ... Un soupir lui échappa. Mais quelle idiote ...

Heureusement que quelqu'un s'en était rendu compte, sinon elle serait certainement encore affalée par terre à l'heure qu'il était ... Mais oui, justement, avant de tomber, elle avait entendu quelqu'un sonner à sa porte, et c'était en se relevant qu'elle s'était évanouie ! Ce devait sûrement être la personne qu'elle avait entendu quelques minutes avant, qui l'avait posée sur son lit et qui avait expliqué ce qu'il s'était passé. Mais c'était forcément quelqu'un qu'Aerin connaissait, sinon cette personne ne serait pas entrée dans la maison sans qu'elle vienne lui ouvrir ...

- Dites ... J'ai entendu quelqu'un d'autre avec vous tout à l'heure ... C'était qui ?

Aerin se remit à penser aux personnes qu'elle connaissait déjà sur l'île et qui savaient où elle habitait. Il y avait bien Nawel, sa voisine directe, Roseline, sa copine de travail, mais ce n'était pas une de leurs voix qu'elle avait reconnu. Non, c'était quelqu'un d'autre, et elle mourrait d'envie de savoir qui.
Revenir en haut Aller en bas
http://moonlight-city.purforum.com
Elwing Keitaro
Modératrice et Infirmière
avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 29/08/2011
Age : 26

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
0/0  (0/0)
Barre de Magie (PM):
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Trop de travail tue le travail [PV Elwing]   Mar 8 Mai - 1:39

    Bon, la mémoire immédiate avait l’air plutôt intact. En plus de ça, elle avait les informations recherchées. Exercice physique intense, manque de sucre, déshydratation, trop chaud sans doute aussi vu le temps … Oui, un coup de chaleur, ça collait parfaitement. Pas mal de symptômes étaient là, c’était le plus crédible. Avant de répondre à sa question, autre signe de plutôt bonne santé, rémission positive du truc, Elwing aida la fée à se relever un peu, entre assise et allongée, dos tenu par les coussins, puis lui donna un verre d’eau tout en ré-humidifiant le linge sur son front. Elle fouilla ensuite dans son sac et en sortit un concentré de glucose qu’elle lui fit signe d’avaler. Goût citron, ça ne devrait pas être si détestable que ça … Au pire, c’était assez petit, comme un carré de chocolat en plus blanc. Ca passerait vite, et un coup d’eau plus tard il n’y aurait plus de goût. Pendant ce temps, elle lui répondit.

    « Hum, eh bien je ne lui ai pas demandé son nom … Un jeune homme, cheveux noirs, yeux bleus sombres. Plutôt grand. »

    Moui. Question description, on aura vu mieux, hein ? Mais Elwing était plus habile avec ses mains qu’avec ses mots, alors les descriptions … Surtout celles d’hommes, étrangement. Enfin là n’est pas le sujet, même si ça devrait suffire à l'inconnue pour cibler à peu près son sauveur, du moins l'espérait la magicienne. Bon, sinon, on en était où ? Ah oui, la mémoire.

    « Bon, juste histoire de m’en assurer, vous vous souvenez de votre nom, de là où habitez ? »

    Parce que même si ça avait l’air d’aller, ça n’allait pas forcément en fait, et donc mieux valait trop de précautions que pas assez. Une fois cette vérification faite, eh bien … Eh bien déjà Elwing pourrait se détendre, car il n’y aurait pas de traumatisme quelconque, ce qui serait une super méga giga bonne nouvelle. Ensuite, elle pourrait devenir moins froide, et sermonner gentiment la jeune fille sur ce qu’elle venait de faire. Gentiment, parce qu’elle-même se rendait bien compte qu’elle avait fait un truc pas tip top pour sa santé, et assez inconscient. Bon, et peut-être qu’elle pourrait faire autre chose, mais ça elle verrait en temps voulu. D’abord, la mémoire. Le traumatisme possible. Rester concentrée. Faire une boulette à ce moment-là serait particulièrement idiot, quand même, non ? D’autant plus qu’elle était sûre que plusieurs personnes à l’hôpital en profiteraient pour se moquer d’elle, ce qui était hors de question. Et puis se faire jeter de son boulot pour faute grave était tout autant hors de question. Ne restait donc plus qu’à rester concentrée sur l’instant présent, il semblerait.

_________________










Poème "Le Sourire" d'après Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Aerin Luinil
Fée Débutante
Fée Débutante
avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 22
Localisation : On stage ! ♪

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
25/25  (25/25)
Barre de Magie (PM):
5/5  (5/5)
Relations:

MessageSujet: Re: Trop de travail tue le travail [PV Elwing]   Mar 15 Mai - 17:30

La jeune elfe à la longue chevelure turquoise revenait tranquillement à la raison, répondant aux différentes questions de la jeune femme qui était à et qui prenait soin d'elle. La jolie médecin l'aida d'ailleurs à se redresser pour qu'elle s'asseoit, son dos soutenu par plusieurs coussins. Elle lui apporta ensuite un verre d'eau, qu'Aerin bu par petites gorgées après l'avoir remerciée, puis elle ré-humidifia le linge qu'Aerin avait sur son front pour faire tomber sa fièvre. Enfin, elle donna à la jeune fée une petite pastille qu'elle lui demanda d'avaler, et la jeune fille ne se fit pas prier pour obéir. Pendant ce temps, elle lui répondit qu'effectivement, il y avait bien quelqu'un avec elle dans cette pièce il y a quelques minutes. Il s'agissait d'un garçon aux cheveux noirs et aux yeux bleus sombres, assez grand. Comme Aerin, n'avait rencontré que deux garçons sur cette île, cette simple description lui permit de comprendre tout de suite qui c'était :

- Tatsu ...

Aerin sentit ses joues un peu rougir mais décida de mettre cela sur le compte de la fièvre, mais en réalité, apprendre cela lui faisait très plaisir. Il était venu la voir à l'improviste, c'était vraiment gentil ... Elle soupira intérieurement tout en se calmant. C'était bien le moment pour s'évanouir tiens ! La jeune elfe décida de mettre cette histoire de côté et nota dans un coin de sa tête qu'elle devrait aller présenter ces excuses au jeune homme un de ces jours. La jeune femme à ses côtés lui demanda alors, pour vérifier, si elle se souvenait de son nom et de son lieu de résidence :

- Oui oui, je m'appelle Aerin Luinil et je suis dans ma maison à Teenage Island, quartier de Fairy Dust.

La voix de la jeune fée était moins saccadée qu'il y a quelques secondes, elle avait retrouvé une respiration plus tranquille et sentait déjà que la chaleur qui avait envahit son corps descendait petit à petit. Sûrement grâce à sa constitution d'elfe qui lui permettait de guérir plutôt facilement, raison pour laquelle il était vraiment rare de la retrouver malade, encore moins dans les vappes. Et heureusement, parce qu'Aerin détestait ça ! Se retrouver faible au point d'avoir besoin de l'aide de quelqu'un d'autre, c'était vraiment quelque chose qu'elle détestait.
Revenir en haut Aller en bas
http://moonlight-city.purforum.com
Elwing Keitaro
Modératrice et Infirmière
avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 29/08/2011
Age : 26

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
0/0  (0/0)
Barre de Magie (PM):
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Trop de travail tue le travail [PV Elwing]   Sam 26 Mai - 23:12

[Et désolée du temps de réponse ><]
    Tatsu … Diminutif, sans aucun doute. Quoique, avec tous les noms bizarres qui s’étaient donnés rendez-vous sur cette île, « Tatsu » aurait très bien pu être un prénom complet. Remarquez qu’elle-même était mal placée pour critiquer, « Elwing » on avait connu plus courant comme prénom … Enfin, elle était quand même rassuré, la jeune fille se souvenait de son nom (en tous cas à défaut d’être son nom c’était celui sur la boîte aux lettres) et d’où elle se trouvait. Parfait ! Pas de soucis côté mémoire à long terme donc, à priori, pas de soucis côté crânien en général. Sauf si elle nous couvait un anévrisme bien caché, bien sûr. Mais les chances étaient minimes. Presque inexistantes.

    Enfin, ça avait l’air de bien fonctionner là-haut. Elle réagissait au nom, ce devait être quelqu’un de proche. Ou pas. Enfin, un peu quand même. Disons que ses sentiments devaient être plutôt positifs à son égard, sans quoi la tête à son évocation n’aurait pas du tout été la même. Mais Elwing respectait la vie privée des gens, et possédait en outre la curiosité d’une moule, donc elle ne posa pas plus de questions sur lui, retenant juste le prénom comme « personne à contacter en cas d’urgence ». Ne restait plus qu’à savoir son nom … Et le numéro à contacter. Enfin, on n’en était tout de même pas encore là.

    Aerin avait avalé le sucre, sa glycémie devrait rapidement remonter. De même pour le taux d’hydratation après le verre. Côté physiologique, elle serait bientôt de retour à la normale.

    « Parfait, vous devriez être sur pieds dans pas longtemps. A l’avenir, essayez d’éviter quand même des efforts trop soutenus par temps chaud. Vous vous éviterez des frayeurs … et pas qu’à vous. »

    Non pas qu’elle veuille la culpabiliser le moins du monde, d’ailleurs, mais Elwing se disait qu’une jeune fille comme elle devait certainement avoir des amis dans le coin qui s’inquiétaient de son sort. De la famille aussi, vivre seul ne signifiait pas être orphelin. Enfin, pas toujours. Bref, il ne s’agissait pas que d’elle. Le médecin avait dit par temps chaud, mais il était évident qu’il y avait eu des facteurs aggravants dans ce cas-là, qui comme leur nom l’indique avaient participé à dégrader l’état de santé. M’enfin, Elwing n’était pas adepte des discours moralisateurs. Peut-être, quand elle partirait, lui rappellerait-elle les règles élémentaires de survie, mais là … Ce n’était pas vraiment la peine, si ?

    Elle décida de lui demander quand même quelques précisions, histoire d'être sûre qu'on en avait vraiment fini avec cette histoire ... Enfin pour peu que la demoiselle fasse attention une prochaine fois.

    « C'était un cas isolé ou ça vous arrive souvent, ce genre de trucs ? »

_________________










Poème "Le Sourire" d'après Gandhi


Dernière édition par Elwing Keitaro le Mer 26 Sep - 16:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aerin Luinil
Fée Débutante
Fée Débutante
avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 22
Localisation : On stage ! ♪

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
25/25  (25/25)
Barre de Magie (PM):
5/5  (5/5)
Relations:

MessageSujet: Re: Trop de travail tue le travail [PV Elwing]   Ven 15 Juin - 14:06

[Dans le genre retard, je suis pas mal aussi ^^' Bientot les exams sont finis alors ça ira mieux !]

Aerin sentait bien que son état s'améliorait de minutes en minutes. Cette jeune femme était très compétente dans son métier, sachant que les créatures magiques pouvaient des fois avoir besoins de soins particuliers. La jeune elfe n'avait jamais trop aimé les médecins -enfin, le peu qu'elle avait pu connaître- et elle avait donc toujours tout fait pour rester en bonne santé. Aussi, elle n'était pas très calée en guérison même si elle aurait bien aimé apprendre quelques sorts à ce sujet, sait-on jamais, ça pourrait être utile. La jeune femme aux longs cheveux blancs rappela alors à Aerin qu'elle devrait faire attention la prochaine fois histoire de ne pas inquiéter ses proches, et la jeune fille opina un peu comme une enfant.

- Je vais faire attention oui ...

La jeune fée savait très bien qu'elle avait été imprudente et elle se sentait mal plus à l'idée d'avoir inquiété Tatsuya que de s'être fait du mal elle-même. Mais elle s'excuserai plus tard, quand elle serait rétablie, et elle décida d'arrêter de penser au ejune homme pendant quelques instant, histoire de ne pas trop se prendre la tête et de penser uniquement à reprendre des forces. Sa récupération serait de toutes manières rapides, grâce à son sang d'elfe, elle le savait. Un silence s'installa et l'infirmière lui demanda alors si cet évanouissement lui était déjà arrivé. Aerin réfléchit quelques secondes, mais aucune image semblable ne lui evint à l'esprit.

- Eh bien, d'habitude, je suis plutot endurante, je ne pense pas m'être déjà évanouie comme ça ... Je crois bien que je suis allée au delà de mes forces.

Ce qui était un peu idiot, même pour une demi-elfe, ces créatures étant réputées pour leur endurance au combat, entre autres. Aerin se retint de soupirer. Elle ne pouvait pas dire à cette jeune inconnue qu'elle était une elfe à moitié fée comme ça, sans savoir si elle même appréciait la magie en tant qu'humaine ou si elle était aussi une créature magique. Elle essaya donc de se concentrer, ayant retrouvé de l'énergie, et regarda son interlocutrice dans les yeux comme pour lire à travers son âme et son aura ...
Revenir en haut Aller en bas
http://moonlight-city.purforum.com
Elwing Keitaro
Modératrice et Infirmière
avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 29/08/2011
Age : 26

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
0/0  (0/0)
Barre de Magie (PM):
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Trop de travail tue le travail [PV Elwing]   Lun 30 Juil - 7:49

    Elwing sourit, heureuse et surtout persuadée de voir que ses conseils seraient appliqués. Et surtout rassurée de savoir que c'était passager, en fait. Les maladies à long terme n'était jamais joyeuses à diagnostiquer, et encore moins à annoncer. Surtout à une personne aussi jeune. Non, elle était bien contente de ne pas avoir ça à faire. La jeune fille semblait légèrement étrange, la regardant fixement dans les yeux comme si elle y cherchait quelque chose. Presque une réponse à une question. La magicienne se demande un moment quelle question pouvait bien trouver réponse sur son visage avant d'abandonner. Les fées étaient spéciales, c'était bien connu. Certaines étaient superficielles, d'autres profondément altruistes, d'autres encore presque aussi mesquines que des sorcières. Elle ne cherchait plus à les comprendre. Elle rompit le contact visuel pour finir de ranger son sac correctement, toujours souriante cependant. On aurait presque pu discerner un peu d'amusement dedans. Presque. Disons que c'était juste à le limite de l'amusement. Après tout, même s'il n'y avait rien de grave, il n'y avait rien de vraiment drôle non plus.

    « Ca arrive d'autant plus facilement l'été. L'enthousiasme dû au soleil sans doute. On se laisse aller … »

    Enfin, elle disait ça, mais elle-même ne se laissait pas vraiment aller. Ni en été, ni jamais en fait. Mais elle comprenait, ou tout du moins elle croyait comprendre, les gens qui, l'été, semblait oublier toute logique. Après tout, elle était ouverte d'esprit, alors elle comprenait, même si parfois elle ne les partageait pas, les raisons qui les poussaient à le faire. A l'oublier. A perdre leur logique. Ou bien plus grave, toute responsabilité. Les gens qui se laissaient brûler au soleil, les gens qui partaient nager si loin qu'on se demandait s'ils pourraient revenir. Moins grave, on avait ceux qui oubliaient leurs besoins vitaux. Manger, boire … Et puis ceux qui oubliaient toute bienséance en draguant ouvertement de façon provocante ou en portant des tenues très limites. Enfin bref, toutes sortes de gens.

    Finalement, Elwing se leva et s'apprêtait à retourner vers la porte quand elle s'arrêta, reprenant un air un peu plus sérieux.

    « Tant que je suis là, il n'y a rien d'autre ? Un sujet dont vous voudriez parler, quelque chose qui vous préoccupe ...  »

    Elle n'était peut-être pas psychiatre, mais après tout, les médecins servaient aussi parfois à ça. Et puis, même si elle ne l'aurait jamais avoué, même sous la torture, elle n'était pas plus pressée que ça de retourner auprès de son médecin référent. Il était gentil, mais … Ce qu'elle faisait là était tellement plus intéressant ! Enfin, il lui faudrait en passer par là avant de pouvoir s'installer à son compte, alors … Pour finir de décider la jeune fille, bien qu'elle ne soit pas curieuse pour un sou, mais au cas où celle-ci aurait des hésitations qui lui feraient manquer une discussion utile sur un sujet grave, Elwing ajouta donc les mots qu'elle avait de plus convaincants dans ce genre de cas :

    « Vous savez, je suis sous secret médical, alors rien ne sortira de cette pièce. »

_________________










Poème "Le Sourire" d'après Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Aerin Luinil
Fée Débutante
Fée Débutante
avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 22
Localisation : On stage ! ♪

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
25/25  (25/25)
Barre de Magie (PM):
5/5  (5/5)
Relations:

MessageSujet: Re: Trop de travail tue le travail [PV Elwing]   Dim 5 Aoû - 0:21

Aerin avait beau se concentrer sur le regard de la jeune femme aux longs cheveux blancs, elle avait vraiment beaucoup de mal à lire en elle. Elle était pourtant si curieuse ! Mais quelque chose au fond d'elle lui disait que son infirmière avait quelque chose de spécial, mais ce quelque chose n'avait rien de féérique ni d'elfique, c'était différent. Et Aerin avait la nette impression que ce n'était pas non plus une simple humaine. De plus, la jeune elfe se sentait étonnament en confiance avec elle, alors qu'elle avait toujours eu une sainte horreur des médecins, ne tolérant ainsi que les soins de son père quand elle se blessait, bien que cela soit rare puisque sa moitié elfique lui prêtait une facilité à la guérison des blessures externes qu'elle pouvait se faire, mais passons.

La jeune femme au regard clair détourna les yeux et se mit à ranger ses affaires puisqu'Aerin se sentait mieux et qu'elle n'avait, à l'évidence, plus besoin de ses services. En la voyant tout emballer, la jeune fée eut une drole de sensation. Elle aurait bien aimé que cette fille reste un peu avec elle. Elle se sentait un peu seule en fait, et sachant que Tatsuya l'avait trouvée évanouie et était parti lui laissait un gout amer. Qu'il reste avec elle lui aurait fait tellement plaisir ... Puis, comme lisant dans ses pensées, la jeune femme au teint pâle demanda à Aerin si elle voulait parler de quelque chose tant qu'elle était là, lui rappelant par la même occasion qu'elle était sous secret médical. La jolie fée y vit là une ouverture pour engager la conversation et décida de lui parler de ses souspçons à son égard de manière un peu déguisée.


- Je me demandais en fait si vous connaissiez la magie. Pour tout vous dire, je ne suis pas d'ici alors je ne sais pas trop comment aborder ce sujet avec les gens ...

Bien entendu, Aerin savait que la magie était revenue sur terre depuis plusieurs années mais comme elle n'avait pas vraiment fréquenté le monde réel, elle ignorait si c'était un sujet de conversation répandu chez les humains et si ces derniers n'étaient pas hostiles envers les créatures magiques. Cela luif aisait un peu peur en fait, que l'on veuille s'en prendre à elle parce qu'elle pratiquait la magie, et en plus parce qu'elle était une sang mêlée. Son père l'avait déjà mise en garde à ces sujets alors Aerin préférait se montrer prudente. Puis tant qu'à faire, elle décida de parler d'une peur qui s'était révélée en arrivant à Gardenia, l'autre jour, à son interlocutrice.

- Et par dessus le marché je ne suis pas du tout à l'aise avec la ville ... Je crois que si ce n'était pas pour aller travailler, je ne la coitoierai jamais.

En même temps, pour une fille ayant vécu toute sa vie reculée avec ses parents dans une petite chaumière en pleine forêt, ce comportement et cette pseudo-phobie de la ville et de son agitation n'étaient pas très étonnants. A vrai dire, elle était même un peu fière d'elle-même d'éêtre parvenue à Gardenia et à faire du shopping sans faire de malaise. Mais son nouveau statut de chanteuse y était très certainement pour quelque chose. Depuis qu'elle avait obtenu ce petit boulot, la jeune fée avait gagné en assurance. Quoi de plus normal quand on pratique sa passion en qu'en plus, on peut en vivre ? Après quelques instant, une question toute bête lui vint en tête et elle se gifla intérieurement de ne pas y avoir pensé. Quelle impolie !

- Au fait, vous connaissez mon nom mais je ne connais pas le votre ... dit-elle un peu gênée en passant une main dans ses longs cheveux turquoises.
Revenir en haut Aller en bas
http://moonlight-city.purforum.com
Elwing Keitaro
Modératrice et Infirmière
avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 29/08/2011
Age : 26

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
0/0  (0/0)
Barre de Magie (PM):
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Trop de travail tue le travail [PV Elwing]   Mar 11 Sep - 7:30

(pardooooooon ><")

    Finalement, la jeune fille voulait parler. Cela ne pouvait que faire plaisir à Elwing qui prit la liberté de s'asseoir non loin d'Aerin pour poursuivre la conversation. Ainsi, elle aussi était nouvelle dans la ville … enfin, nouvelle de quelques mois, quoi. Mais il n'empêchait pas que Teenage Island semblait, en plus de bien porter son nom, avoir l'un des taux d'immigration les plus forts de la planète. Diane, Taini, Cold, la folle pyromane, Prune, et ce mystérieux Andrew … Tous semblaient avoir débarqué ici depuis peu. Et tous semblaient assez spéciaux dans leur genre. Tout comme elle, si on y réfléchissait un peu. Cette île serait-elle donc spéciale ? Possible, et improbable en même temps. Ce fut donc une Elwing pas trop étonnée qui l'écouta parler de magie, souriant calmement.

    « En effet, je m'excuse. Elwing Keitaro. Terrienne et … Magicienne. »

    Elle dit cela en claquant des doigts, une étincelle verte venant alors entourer sa main. Voilà qui répondait à l'une des questions d'Aerin, non ? Oui, elle pratiquait. Et pas qu'un peu, c'était fou le nombre de personnes qui pouvaient se faire des blessures dans le coin … Été n'est pas père de sûreté, ça c'était sûr et certain. Quant à savoir comment aborder le sujet avec les gens … hum, c'était plus épineux. La plupart étaient « croyants », et il semblait à la magicienne que beaucoup sur l'île étaient également « pratiquants ». Mais de là à arriver en disant « hey, salut, je fais de la magie. Sinon, ça va ? » il y avait une bonne marge qu'elle doutait la jeune fille prête à franchir.

    « Disons que le sujet vient sur le tapis au fur-et-à-mesure de la discussion. Les gens sont en général très ouverts, ils acceptent beaucoup de chose. »

    Oui, vraiment beaucoup … Enfin, tant mieux en un sens. Elle n'était pas tentée de se retrouver à une époque comme à l'Inquisition avec persécutions, et autres choses joyeuses du genre … Mais peut-être qu'il semblait à la fée que la ville était comme un village au temps de l'inquisition, prêt à lui tomber dessus, et la manger toute crue. Oui, fort probable.

    « La ville est comme un chien de garde. Féroce quand on ne le connaît pas, et tellement bienveillant quand on a réussi à l'apprivoiser ... »

    Le tout était de savoir l'apprivoiser. Elle-même avait mis un petit temps à le faire. D'abord elle n'était restée que sur l'île, et puis finalement elle avait prit le bateau … Et y avait rencontré Diane, dans la librairie … Début d'une belle histoire. D'ailleurs, ça faisait longtemps qu'elle ne l'avait pas vue … Enfin bref.

    « Si ça vous tente, un jour, je vous ferai visiter la ville. Il y a quelques boutiques très sympas, je ne sais pas si vous les avez déjà vues. En particulier, l'animalerie possède des spécimen magnifiques. »

    Et très bien traités, ça allait de soi. Mais Elwing avait entendu parler d'une fée des animaux dans le coin, nul doute que si certains étaient maltraités, elle le saurait, et résoudrait le problème en les aidant.

_________________










Poème "Le Sourire" d'après Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Aerin Luinil
Fée Débutante
Fée Débutante
avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 22
Localisation : On stage ! ♪

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
25/25  (25/25)
Barre de Magie (PM):
5/5  (5/5)
Relations:

MessageSujet: Re: Trop de travail tue le travail [PV Elwing]   Sam 22 Sep - 22:52

Une magicienne ! Voilà ce que le pressentiment d'Aerin était et pourquoi elle se sentait si en sécurité avec elle ! Elle savait que cette jolie fille avait quelque chose en plus des terriens qu'elle croisait tous les jours. Et c'était qu'elle était magique, d'une manière différente de la demi elfe, mais magique quand même. C'était la deuxième magicienne que la jeune fille rencontrait, après Tatsuya, mais le garçon était lui-même un cas à part dans le monde magique puisqu'en plus, il avait du sang d'elfe, alors ce n'était pas vraiment une référence. Alors, Aerin était plutot curieuse d'en apprendre plus sur les magiciens. Au passage, elle venait aussi d'apprendre le nom de sa guerrisseuse : Elwing Keitaro. Une étincelle verte venait d'illuminer la main de cette dernière, comme pour prouver sa nature magique, et la jeune fée la fixa un instant en souriant, comme fascinée. Sa magie à elle était tellement différente ...

- Moi je suis une fée de l'eau, et je suis à moitié elfique. C'est plutot difficile d'avouer mon sang mêlé, j'ai toujours peur qu'on me fasse des reproches.

Aerin n'arrivait plus à s'arrêter de parler en présence de cette fille, tant elle était en confiance. Elle était persuadée qu'elle ne la jugerait pas, et ça faisait vraiment du bien de parler à quelqu'un de ses problèmes. Mais Elwing venait de rétorquer que les gens étaient très ouverts en général et qu'ils acceptaient beaucoup de choses. Aerin avait quand même du mal à y croire. Son père lui avait répété maintes fois que les sang mêlés étaient persécutés chez les elfes, alors pourquoi se serait différents chez les autres créatures ? Aerin perdit le fil de la conversation, mais elle entendit la proposition de son interlocutrice qui était de lui faire visiter la ville un jour, en particulier l'animalerie qui possédait apparemment des spécimens intéressants.

- Oh, pourquoi pas en effet. J'adore les animaux, mais je ne suis pas encore allée dans cette boutique. En fait, je crois que ça ne me plait pas trop de voir ces petites créatures enfermées dans des cages.

En tant qu'elfe, même à moitié, Aerin aimait la liberté, elle avait horreur de se retrouver enfermée dans un endroit, tant que sa prpre maison l'étouffait par moment. Et c'était la même chose pour les animaux, car en plus, comme elle était reliée à la nature, elle pouvait comprendre ce qu'ils ressentaient et partager leurs joies comme leurs peines. Mais peut-être que si elle allait dans un endroit pareil avec la jeune fille aux long cheveux blancs, elle percevrait les choses d'une manière différente. Rien que pour ça, et parce que sa curiosité était bien trop forte, elle avait hâte de cette sortie future.
Revenir en haut Aller en bas
http://moonlight-city.purforum.com
Elwing Keitaro
Modératrice et Infirmière
avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 29/08/2011
Age : 26

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
0/0  (0/0)
Barre de Magie (PM):
0/0  (0/0)
Relations:

MessageSujet: Re: Trop de travail tue le travail [PV Elwing]   Mer 26 Sep - 16:11

    C'est réellement ravie qu'Elwing écouta Aerin lui parler. Se confier, même, pourrait-on dire. Elle supposa que les hésitations de la jeune fille un peu avant, et l'espèce de scrutation qu'elle avait ressenti, venaient de cette difficulté à avouer son sang mêlé qu'elle disait avoir. C'était ça qui l'avait faite balancer, d'un pied sur l'autre, plus que sa nature de fée de l'eau, la magicienne en était persuadée. Elle avait peur d'être jugée … Hum, c'était compréhensible. Sans doute avait-elle subi des discriminations, quand elle était plus petite ? Elwing n'avait aucune idée de l'enfance qu'elle avait pu avoir, mais pour être ainsi concernée par le regard des autres, soit elle avait vécu en autarcie, soit elle avait subi l'incompréhension et parfois la méchanceté dont savent faire preuve même les plus jeunes des humains … En tout cas, elle était heureuse que la jeune demi-elfe ait ouvert son cœur. Garder tout pour soi pouvait être malsain, au bout d'un temps, et la fatigue et le stress qui pouvaient en découler ne seraient pas très bon pour sa santé. Oui, elle avait tendance à penser en médecin … Mais c'était un peu ce qu'on lui demandait en permanence, non ?

    « Il y aura toujours des imbéciles pour penser qu'ils savent tout et sont meilleurs, et refuser d'être tolérants. Mais ce qu'on a pleinement accepté ne peut plus nous atteindre. Oui, vous êtes une demi-elfe. Et alors ? Le vivez-vous mal ? Devriez-vous, à cause de cette ascendance, avoir des choses à vous reprocher ? Je ne pense pas. Et la personne qui dira le contraire le fera juste par jalousie, je pense. »

    Elle-même, avec ses cheveux blancs, avait subi quelques railleries. Mais il avait suffit d'une personne pour lui dire qu'il les trouvait jolis pour que l'idée de les teindre lui sorte à jamais de la tête. Oui, ils étaient étranges, et alors ? Ça faisait partie d'elle, partie intégrante. Elle décida finalement de revenir sur la partie « fée ».

    « Je sais moi-même lancer quelques sorts d'eau, mais … Je serais curieuse de voir ce qu'une fée sait faire. Vous voudrez bien me montrer, à l'occasion? »

    On ne savait jamais, peut-être qu'elle pourrait s'en inspirer ? Sans copier, bien sûr, ce n'était pas vraiment possible. Mais autant elle savait faire un bouclier en eau, ou en glace, autant autre chose … Peut-être Aerin était-elle capable de lancer des stalactites ? Ou de noyer quelqu'un ? Brrrr, ça faisait froid dans le dos. Enfin, elle ne semblait pas assez violente pour le dernier sort. Et puis, Elwing ignorait son niveau, peut-être n'avait-elle pas fini l'école ? Il lui semblait que ça existait, des écoles de fées … Mais comme elle-même n'en était pas une, elle n'en était pas sûre.

    Elle passa ensuite à la boutique animalière. Des cages ? Hum, ce serait dommage, en effet, mais que la jeune fille se rassure, la boutique traitait bien ses animaux. Mieux que bien, d'ailleurs.

    « Les animaux sont en semi-liberté, en fait, et non dans des cages. »

    Des sortes de grands enclos, pour les animaux qui ne volaient pas bien sûr. Son faucon, Elwing l'avait trouvé sur un perchoir, avec un grand lien attaché à la patte. Il pouvait voleter, mais pas s'enfuir, logique. Elwing lui aurait bien montré la magnifique animal, malheureusement elle ne l'avait pas avec elle, il était resté à la maison, avec Erwan. Quant à savoir lequel des deux surveillait l'autre … Ils étaient tous les deux tellement joueurs qu'elle était légèrement angoissée de savoir l'état de sa maison en rentrant chez elle ce soir-là …

_________________










Poème "Le Sourire" d'après Gandhi
Revenir en haut Aller en bas
Aerin Luinil
Fée Débutante
Fée Débutante
avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 22
Localisation : On stage ! ♪

Informations paradisiennes
Barre de vie (PV):
25/25  (25/25)
Barre de Magie (PM):
5/5  (5/5)
Relations:

MessageSujet: Re: Trop de travail tue le travail [PV Elwing]   Lun 29 Oct - 23:47

[Vraiment désolée du retard ><]

Aerin était vraiment fière de son sang mêlé, de l'hritage que lui avaient laissé ses deux parents, seulement, les créatures de sang pur, surtout les elfes, ne pouvaient pas le comprendre. Ils étaient bien trop imbus d'eux-mêmes et Aerin redoutait d'en rencontrer un jour. Elle savait que son père était une exception, qu'ils n'étaient que très peu à être aussi tolérants que lui. Pour le moment, elle se sentait bien et elle commençait à s'habituer à fréquenter des personnes sans pouvoirs magiques. Puis, il y avait aussi les quelques fées qu'elle avait rencontrées. Et Tatsuya ... Mais lui c'était une toute autre histoire. En cet instant, la jeune fille aux longs cheveux turquoises discutait avec sa guérisseuse comme elle aimait l'appeler intérieurement, et cette dernière était vraiment très compréhensive à son égard. Aerin sourit en pensant qu'elle aurait fait une excellente psychologue. En effet, Elwing lui assura que, tant qu'elle se sentait bien dans sa peau, le regard et le jugement des autres ne pourraient l'atteindre, même si au début, c'était forcément douloureux, mai que de telles remarques n'étaient dûes qu'à une jalousie excessive. Aerin approuva les dires de son interlocutrice d'un hochement d'un tête.

Nous passâmes ensuite sur le sujet des pouvoirs magiques et la jeune femme m'annonça qu'elle savait aussi manipuler l'eau, mais seulement à petite dose et qu'elle était très curieuse de voir ce qu'une fée pouvait être capable de faire. Un fin sourire de fierté s'installa sur mes lèvres tandis qu'elle me demandait de lui montrer quand je serait rétablie, sûrement un autre jour. Elle m'assura ensuite que les animaux de cette animalerie étaient en semi liberté et pas dans des cages comme j'avais pu le penser. C'était fou comme cette fille arrivait à me mettre à l'aise avec de simples mots.


- Quand je serais plus en forme, se serait bien qu'on se revoit. Comme ça, je vous montrerai ma magie et nous pourrons aller à cette fameuse animalerie.

Etonnement, c'est Aerin qui proposa ainsi une sortie future. Oui, elle, l'associale de service, l'agoraphobe, elle arrivait à essayer de lier une amitié avec quelqu'un. Que de progrès ! Mais Aeri avait de plus en plus l'impression que si elle s'entêtait à rester toute seule, ça allait lui couter cher ... Alors autant s'entourer et de bonnes personnes tant qu'à faire. Et si c'était pour se retrouver à l'extérieur, c'était encore mieux. D'ailleurs, ne pourrait-elle pas faire un peu de pub ppour son lieu de travail ? C'était quand même un peu l'endroit où elle allait passer le plus clair de son temps à l'avenir ...

- Je ne sais pas si vous connaissez le Frutti Music Bar. Je travaille comme chanteuse là bas, vous pourriez venir y faire un tour un soir, vous m'entendrez sûrement chanter.

Aerin était vraiment très fière de sa vopix et elle aurait aimé que la terre entière puisse l'entendre chanter et cmprendre à travers ses mélodies à quel point elle aimait la musique, qu'elle faisait partie intégrante d'elle-même et qu'on ne pourrait lui enlever ce plaisir pouir rien au monde. C'était pour elle le meilleure remède à tous ses maux et même à tous ceux de la terre. Si tout le monde chantait avec tout son coeur, il n'y aurait certainement pas de guerres, elle en était persuadée. Les gens pourraient mieux s'écouter et se comprendre, mais tout cela n'étauit qu'un rêve idyllique d'une réalité impossible et tout droit sortie d'un rêve d'enfant ... La jeune fille revint alors à la réalité, réalisant que depuis tout à l'heure, elle vouvoyait son infirmière alors qu'elles ne evaient pas avoir tant que cela d'écart en âge, et qu'elle était en plus en train d'essayer de sympathiser avec elle.

- Au fait ... Est ce qu'on peut se tutoyer ?
Revenir en haut Aller en bas
http://moonlight-city.purforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Trop de travail tue le travail [PV Elwing]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Trop de travail tue le travail [PV Elwing]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le travail ... Toujours le travail ... ( Pv Hermione )
» Travail ou pas travail ???
» HAITI-JOBS-HAITI-TRAVAIL-HAITI TRABAJO-HAITI EMPLOIE-EMBAUCHAGE
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
» Atelier de travail sur le phénomène de l'exclusion dans la société haitienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paradisia :: neo paradisia-
Sauter vers: