Paradisia est un forum rpg fantastique. 5 races, des centaines de mission, une histoire complète à vivre et 1001 façons différentes de s'amuser! 5 lignes minimum, débutants acceptés.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  Présentation d'Elsa D. Stanley.

Aller en bas 
AuteurMessage
Elsa D. Stanley

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 09/08/2014

MessageSujet: Présentation d'Elsa D. Stanley.   Dim 10 Aoû - 12:02

LE PERSONNAGE:

Avatar choisi : Sena Kashiwazaki, j’en ai fait un avatar :
Spoiler:
 

Nom : Stanley.
Prénom : Elsa, Daphnée.
Surnom: El’.
Âge : 16 ans.
Date de naissance : 17 janvier 2024.
Planète d'origine :  Terre.
Race :  Fée.
Année: 1ère.

Description Physique (3 lignes minimum) : On ne peut pas dire qu’Elsa soit très belle, ni qu’elle soit laide non plus. Elle a du charisme et de la personnalité.
Ses cheveux sont longs, lisses et blonds. Elle ne se les attache que très peu souvent, et dans ce cas, elle se les tresse en une natte sur le côté droit. Pourquoi droit ? Aucune idée. Question d’habitude.
Ses yeux sont grands et azurs, surmontés de sourcils droits et épais. Elle ne se maquille jamais, considérant cette pratique comme une perte de temps. Son nez est long et recourbé. Quant à sa bouche, elle est pourvue d’une paire de lèvres fines et rosées. La forme de son visage  forme un arrondi au niveau de son menton, ce qui adoucit ses quelques traits sévères.
Elle entre dans la catégorie des « petits gabarits », et est souvent décrite comme petite et fragile. Mais s’il est vrai qu’elle est fine, elle n’en reste pas moins très agile et assez vive. Elle n’a jamais dépassé les un mètre soixante, ni les cinquante kilogrammes.
Elle porte souvent des vêtements bleus, cette couleur étant sa favorite. Mais, la plupart du temps, elle ne fait pas vraiment attention à ce qu’elle porte, et se contente de jeans et de tee-shirts simples. Bref, ce qui lui tombe sous la main.    
Caractère (3 lignes minimum): Elsa est une personne… assez compliquée. Elle paraît froide et distante aux premiers abords, mais lorsqu’une relation se construit, on découvre qu’elle peut se montrer amicale et blagueuse. Elle n’ose pas vraiment aller vers les autres, et ne se livre qu’à des personnes en qui elle a absolument confiance.
Elle est intelligente, et adore apprendre de nouvelles choses. Elle passe le plus clair de son temps dans les nuages, à rêver et imaginer. Elle n’est pas vraiment sensibles, et peut de choses l’atteignent. Quelques fois, elle se dit que la mort de sa sœur a dû l’endurcir.
Elle n’hésite pas à aller de l’avant, et continue à marcher droit devant elle, jusqu’à son destin, quoi qu’il arrive.  

Qualités : Maline, intelligente, compréhensive, courageuse, créative.
Défauts : Distante, fais très peu confiance, franche, brutale.
Passions : La musique. Depuis toute petite, elle se réfugie dans sa guitare qu’elle emporte partout avec elle.
Phobies : La mort, les serpents.

HISTOIRE DU PERSONNAGE

Noms et prénoms des parents : Andrew et Lison Stanley.
Frères et soeur? (nombre, prénoms et âge): Une sœur Mary qui avait deux ans de plus, mais qui est décédée.
Métier/fonction/statut des parents, frères et soeurs: Andrew est avocat, et Lison est enseignante dans l’école primaire.

Histoire (10 lignes minimum) :
Une femme à la chevelure brune se penchait sur un bébé qui venait de naître. Un sourire s’étendait sur son visage. À côté d’elle, un homme blond avait passé un bras autour de ses épaules. Les deux adultes souriaient bêtement, comme si l’être vivant qu’ils tenaient dans leurs bras était un cadeau d’une valeur inestimable.
« Elle est magnifique », murmura Andrew Stanley à l’oreille de sa femme.
Cette dernière hocha la tête, des larmes de ravissement lui montant aux yeux. Tenant à peine sur ses pieds, une autre petite fille brune tentait de se hisser sur le lit :
« Je… ‘eux… voir ! Je veux voir ! »
Andrew rigola doucement, prit sa fille aînée dans ses bras et la plaça contre sa mère et sa petite sœur. Ils restèrent un long moment, à la contempler. Enfin, la fillette, Mary, ouvrit la bouche et lança :
« C’est pas beau un bébé, c’est tout fripé. »
Ses parents éclatèrent de rire. À cet instant, un médecin entra dans la pièce, souriant lui aussi.
« Félicitations, c’est un beau bébé que vous venez d’avoir. »
Il hésita avant de continuer, se mordit les lèvres et reprit la parole :
« Mais… il y a autre chose. Comme vous le savez, il y a une quinzaine d’années, des fées sont venues sur Terre pour y réinstaurer la magie, hum ? Hé bien, votre fille en est une. »
Les sourires d’Andrew et Lison se figèrent sur leurs visages empourprés.
« - De quoi ? demanda Lison, abasourdie.
- De fée. »
-------------
« Elsa. »
La fillette se réveilla en sursaut, les yeux écarquillés, la respiration saccadée. Une fois de plus, elle avait rêvé. Une fois de trop. Cela faisait quelques années que chaque semaine, Elsa faisait des rêves étranges qui se produisaient une fois sur deux. Ses parents le savaient, et étaient aussi inquiets que leur fille. Ils avaient souvent fait appel à des psychologues, mais le résultat était toujours le même : des cauchemars incessants. À croire que ses pouvoirs prenaient toujours le dessus sur la réalité. Ses rêves l’avaient, petit à petit, contrainte à se renfermer sur elle-même. À l’école, elle n’avait que très peu d’amis, mais avait de bonnes notes : elle avait développé une intelligence au-dessus de la moyenne.
Malgré tout, elle se sentait aimée par ses parents. Ces derniers s’étaient inquiétés pour l’avenir de leur fille, et ils avaient fait quelques démarches, comme rencontrer quelques fées qui vivaient sur Terre, et rentrer en contact avec la Dimension Magique, pour se renseigner quant à l’avenir d’Elsa. Ils avaient alors découvert une école de magie, soi-disant fondée par le groupe de fées qui étaient venues réinstaurer la magie sur Terre. Andrew et Lison l’y avaient inscrite, étant persuadés de donner le meilleur pour leur fille.
----------------------------
« C’est toi le loup ! » s’écria Mary en gloussant.
Elsa plissa les yeux, et se jeta sur sa sœur. Les deux fillettes roulèrent dans l’herbe, finissant dans une mêlée de rires et de cris. Enfin, elles s’accordèrent une pause et s’allongèrent dans le pré, scrutant le ciel nuageux. Elsa se sentait bien, en présence de sa sœur. C’était sa meilleure amie, la personne avec laquelle elle se sentait bien. Elles étaient plus proches que tout les autres frères et sœurs, elles s’adoraient. Mary aimait Elsa ; Elsa aimait Mary. Tout allait bien.
-----------------------------------
Non, pensa-t-elle. Je suis une fée.
Elsa n’était plus une petite fille aux joues roses et aux mains potelées, elle avait mûri et grandi ; elle venait d’avoir quatorze ans, et avais pris conscience de l’étendue de ses pouvoirs. Elle aurait donné n’importe quoi pour ignorer ces derniers. Pourquoi avait-il fallu qu’elle soit une fée ? Et, en était-elle vraiment une ?
Il y avait question d’en douter. Les pouvoirs d’Elsa ne s’étaient autrement manifestés que par le mental, ce qui était atypique d’une sorcière, non ? Elsa ne savait plus que croire. Fée ? Ou sorcière ?
Je ne veux pas être une sorcière, chuchota une voix dans sa tête.
On ne choisit pas ce que l’on est, rétorqua une autre.
Elsa en avait parlé à sa sœur, sa seule confidente. Cette dernière lui avait conseillé d’écouter son cœur ; pour elle, c’était si simple. Mais si elle écoutait son cœur, elle choisissait les fées. Mais, s’était-elle déjà comportée comme une véritable fée ? Elle n’en avait pas l’impression. Elle avait toujours évité le regard d’autrui, cherchant à se faire discrète, et n’éprouvait aucune compassion à quiconque, à part sa sœur et ses parents. Elle était perdue.
---------------------------
« Profite de ta vie, El'. Je ne serais plus là pour te protéger. Oublie pas que je t'aime. »
Elle ferma les yeux, puis doucement, comme au ralenti, tout son corps se détendit. Le moniteur cardiaque se mit à sonner.
Et le temps s'arrêta.
Enfin, telle fut l'impression d'Elsa. Ça devait être un cauchemar, oui, elle avait l'habitude de faire des rêves violents en émotions. C'était un simple cauchemar.
Mais si c'en était un, pourquoi n'arrivait-elle pas à se réveiller ?
Elsa connaissait la réponse : ce n'était pas un rêve. Oh, non. C'était la réalité. Une réalité pure et dure, qu'il fallait accepter.
Mary était partie à jamais, dans un monde froid et sombre, dans une dimension obscure et cruelle, laissant Elsa seule, au milieu de ce monde de fou.
À cet instant, une lueur changea dans le regard de la fée des rêves. Elle vengerait Mary, elle vivrait à la lumière de sa mort. Puisque ce fut sa dernière volonté, elle la suivrait, jusqu'à la fin. Elle deviendrait une fée, forte et courageuse.
Elsa sortit en courant de la salle où sa vie avait changé, couru, couru, couru jusqu'à être épuisée, essoufflée, exténuée, mais elle s'en foutait littéralement. Elle était prête à aller jusqu'au bout du monde. Elle ne reviendrait jamais dans la maison où elle avait vécu tant de peur, la maison où elle avait connu le vrai sens de l'amitié. Déchirée par la haine, la tristesse et le désespoir, elle poussa un long hurlement strident. Elle donna des coups dans le vide, s'imaginant frapper la mort. Elle cria jusqu'à s'abîmer les cordes vocales. Puis, elle s'agenouilla contre un arbre, et pleura. Elsa savait que c'était se conduire lâchement de se laisser aller ainsi, mais que pouvait-elle faire d'autre ? Alors elle pleura, pleura jusqu'à l'aube, pleura jusqu'à déverser toutes les larmes de son corps.
Mary était morte ; et c'était tout ce qui comptait.
---------------------------------------------------
« On t’aime, Elsa… »
Lison Stanley serra sa fille dans ses bras, avant d’étouffer un sanglot. Sa fille, sa grande fille allait partir dans un autre monde, seule.
Elsa eut une once de remords devant l’image de ses parents, encore attristés par la mort de leur fille aînée, et devant le départ de la seconde. Comment pouvait-elle les laisser seuls ?
Tu n’as pas le choix. Fais le pour Mary.
Alors, elle sortit de la maison, fermant la porte de son passé, se dirigeant vers un destin nouveau, qui ne pouvait qu’être meilleur.

Argent de départ: 2500.

Animal à déclarer?: /

Familier à déclarer?: /

Autre : /

POUVOIRS MAGIQUES/COMPETENCES DU PERSONNAGE

Pouvoir principal: Elsa a un pouvoir essentiellement mental : les rêves.

Sorts: – «  Cauchemar nocturne » : Un bouclier translucide se dresse entre Elsa et son ennemi, il renvoie les sorts contre l’attaquant lui-même.
- « Rêve brisé » : un rayon violet frappe son adversaire et le met hors d’état de nuire durant quelques secondes.

Transformation: Lorsqu’elle Elsa se transforme, ses cheveux se noue en une tresse sur le côté droit (sans blague ?). Un débardeur moulant violet jusqu’au nombril recouvre sa poitrine, et une jupe assortie retombe sur ses cuisses. Des mitaines pourpres apparaissent sur ses mains, et des bottines chaussent ses pieds. Ses ailes sont arrondies, formant une sorte de spirale, et violettes.


Elsa est une fille franche, distante mais érudite. Elle contrôle le pouvoir des rêves, et se remet doucement de la mort de sa grande sœur. Native de la Terre, elle est venue s’installer à Pantalassia pour étudier à la célèbre école Paradisia.

VOUS :

Age : 13 ans
Prénom : Léa.
Comment avez vous connu le forum ? Grâce à Winx Magic héhé ☺
Si c'est votre second compte, merci de le préciser et de donner votre premier pseudo : Non, premier compte ^
Combien de temps par semaine pouvez vous accorder au forum? Hum… Je dirais au moins trois fois par semaines en vacances et… minimum une fois par semaines en période scolaire.
Nombre de frères et soeurs : 1 sœur, plus petite ^^
Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation d'Elsa D. Stanley.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Elsa Smith [Validée]
» présentation de demi lovato
» STANLEY LUCAS, POUR QUI SE PREND IL?
» STANLEY LUCAS CONTRE-ATTAQUE
» Modèle de présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paradisia :: ▬ Présentations et gestion des membres ▬ :: Présentez-vous-
Sauter vers: